Stage Private Equity : le guide complet et tous nos conseils

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Stage Private Equity : le guide complet et tous nos conseils

Actuellement étudiant en finance, vous lorgnez sérieusement sur le stage Private Equity. Le manque d’informations concrètes vous empêche de vous lancer vraiment. L’équipe The Big Win vous a concocté l’article dont vous avez besoin !

Un article regroupant toutes les informations que vous devez connaitre sur le stage Private Equity : missions du stage Private Equity, quand réaliser ce stage, où effectuer un stage Private Equity, la rémunération derrière un tel stage, les étapes du processus de recrutement, la préparation pour ces entretiens très spécifiques, les attentes autour du stagiaire en Private Equity, nos conseils pour réussir votre stage Private Equity ou encore les débouchées possibles après ce dernier.

Oui, vous l’avez compris. Après la lecture de cet article, vous saurez absolument tout ce qu’il faut savoir sur le stage Private Equity et si vous êtes faits pour un tel stage. 

Stage en private equity

Le Private Equity, qu’est-ce que c’est ? 

Le terme « Private Equity » (ou « Capital-investissement » en français) désigne une forme d’investissement selon laquelle un investisseur injecte des fonds propres dans une entreprise non côtée dans l’optique de l’accompagner dans son développement. En échange, l’investisseur obtient des parts au capital social et devient actionnaire minoritaire ou majoritaire selon son ticket d’investissement (i.e. le montant d’argent qu’il apporte).  

Comme nous l’avons dit, l’investisseur est là pour accompagner l’entreprise durant sa croissance. Il a donc vocation à sortir du capital de l’entreprise au bout de 4 – 7 ans. Son but est évidemment de réaliser un gain par rapport aux fonds propres qu’il aura investi. Cette plus-value est rendue possible lorsqu’il revend ses parts à d’autres sociétés ou si l’entreprise va à l’IPO (« Initial Public Offering » c’est-à-dire une introduction en bourse en français).  

Il faut également noter que cet accompagnement n’est pas uniquement financier. Le but est que l’investisseur apporte de précieux conseils opérationnels (financiers, juridiques, stratégiques, etc…) à l’entreprise afin d’œuvrer pour son développement.  

Si vous souhaitez en savoir plus sur le monde du Private Equity, vous pouvez accéder à notre article qui traite ce sujet ICI !  

En quoi consiste un stage Private Equity ? 

Il est parfois difficile d’appréhender un stage juste en consultant sa fiche de poste. C’est grâce à notre expérience que nous allons vous décrire en détails les différentes missions inhérentes au stage Private Equity. Notre approche « terrain » vous permettra de comprendre en quoi consiste un stage Private Equity et si ce stage peut réellement vous intéresser.   

De manière générale, le stagiaire a pour rôle d’accompagner les Analystes et les Associates sur les différentes tâches qui animent le quotidien d’un fonds d’investissement. Ces tâches incluent notamment (liste non exhaustive) :  

Analyses sectorielles et concurrentielles 

Afin d’effectuer les bons choix d’investissement, un fonds d’investissement se doit d’être au courant de toutes les tendances des secteurs dans lesquels il investit. Ce travail d’analyses sectorielles et concurrentielles est réalisé par les analystes accompagnés par les stagiaires. Ces études peuvent également permettre d’identifier des entreprises dans lesquelles investir.   

Le listing et l’analyse d’entreprises cibles dans un stage Private Equity

Le rôle d’un fonds d’investissement est de trouver des entreprises dans lesquelles investir pour faire fructifier son capital. Cette tâche compliquée revient aux analystes et aux stagiaires qui doivent faire des recherches avancées afin de trouver la pépite dans laquelle investir. Pour effectuer ces recherches, les employés d’un fonds d’investissement ont bien évidemment accès à des bases de données. Les entreprises ciblées sont ensuite présentées à la hiérarchie du fonds d’investissement. Il est important de préciser que certains fonds ont des particularités bien spécifiques à respecter, ce qui aura tendance à orienter les recherches des analystes. Il n’est pas exclu que les analystes doivent étudier une entreprise en particulier, proposée par le top management.  

La rédaction des mémorandums d’investissement 

Pour présenter au top management une entreprise qui a été repérée comme étant une opportunité d’investissement intéressante, un mémorandum d’investissement doit être rédigé. Le mémorandum d’investissement est une présentation complète très détaillée de l’entreprise dont il est question. Ce document donne accès à tout un tas d’informations pertinentes afin d’aiguiller dans la prise de décision d’investissement. Nous y retrouvons notamment une description de l’activité de l’entreprise, une analyse sectorielle et concurrentielle, les états financiers, les projections financières, les indicateurs d’investissement ainsi que les différents risques liés à cet investissement.  

Le mémorandum d’investissement est rédigé par les stagiaires et les analystes, puis validés par la hiérarchie du fonds. Il faut savoir que cette présentation est sujette à de nombreux aller retours entre le top management du fonds et les Associates, Analystes et Stagiaires. C’est un exercice où analystes et stagiaires doivent faire preuve d’une grande rigueur afin d’appliquer toutes les remarques et les commentaires suggérés.  

La modélisation de business plans : tâche clé d’un stage Private Equity

Le but du business plan est d’estimer, sur la base d’hypothèses plausibles et motivées, la croissance d’une entreprise à partir de ses états financiers. Ses projections financières permettront ainsi d’évaluer les bénéfices que le fonds d’investissement peut espérer en injectant un certain niveau de fonds propres dans l’entreprise en question. A ce titre, des ratios d’investissements sont calculés pour supporter la décision d’investissement (exemples : TRI, VAN, TRE, etc…).  Tout ce travail de modélisation financière est assuré par les analystes. En fonction de l’évolution de l’étudiant durant son stage, il peut se voir attribuer les tâches liées aux business plans. 

Les missions annexes d’un stage Private Equity

Au cours d’un stage Private Equity, l’étudiant sera amené à assurer tout un tas de missions annexes à l’activité fondamentale de son fonds d’investissement. Ces missions englobent notamment le suivi et la mise à jour des valorisations des sociétés en portefeuille. L’étudiant pourra également, en collaboration avec les analystes, réaliser des analyses financières diverses en fonction des différentes demandes du top management.  

Pourquoi faire un stage Private Equity ?  

Le Private Equity vous attire mais vous hésitez encore à vous lancer ? C’est à tout fait normal. C’est un secteur assez particulier et un stage Private Equity n’est pas fait pour tout le monde. En effet, ce stage s’adressera principalement à celles et ceux qui souhaitent :  

  • Obtenir des connaissances financières très poussées ; 
  • Devenir un expert en modélisation financière ; 
  • Acquérir des connaissances sectorielles pointues ; 
  • Développer une véritable étique de travail ; 
  • Optimiser leurs futures recherches d’emploi en finance d’entreprise ; 

Effectuer un stage Private Equity est vraiment le saint graal qui vous mettra toutes les chances de votre côté pour réaliser une carrière en finance sans précédent. C’est un véritable tremplin en or !   

Quand effectuer un stage Private Equity ?  

Il faut savoir que le stage Private Equity n’est malheureusement pas abordable par tous les étudiants. En effet, selon votre niveau d’études, vous n’êtes pas forcément éligible à ce stage : 

  • Le stage Private Equity s’adapte plus aux étudiants en année de césure, M2 et fin d’études. Sachez que pour obtenir un tel stage, il vous faudra au minimum une première expérience finance. Commencer par un stage Fusion Acquisition maximisera vos chances de décrocher un stage Private Equity. Mais sachez qu’il n’est pas impossible de faire le grand saut en passant directement d’un stage finance à un stage Private Equity. Réaliser des expériences en lien avec l’activité d’un fonds d’investissement est la clef pour vous permettre un jour d’accéder à ce secteur si prisé.  
  • Pour tous les autres étudiants (L1, L2, L3), cela serait vous mentir de dire que vous pouvez accéder au stage Private Equity. Il n’y a, pour autant, pas d’inquiétudes à avoir car votre tour viendra forcément un jour. Pendant ce temps, nous conseillons d’acquérir le plus d’expériences possibles en finance susceptibles d’intéresser les recruteurs le jour où vous postulerez dans un fonds d’investissement.   

Est-il possible d’accéder au poste d’Analyste Private Equity sans un premier stage en capital investissement ? 

La réponse est OUI ! Même si, ne nous voilons pas la face, la tâche sera compliquée. Mais encore une fois, rien n’est impossible alors il ne faut pas se décourager. Il existe des solutions alternatives pour vous permettre un jour d’intégrer, vous aussi, un fonds d’investissement (sinon de lancer le vôtre ?!) :  

  • Le M&A reste une voie royale pour intégrer un fonds d’investissement plus tard. Il est tout à fait commun de voir des profils intégrer des fonds d’investissement après avoir fait 2 ou 3 ans en CDI dans une banque d’affaires. C’est même d’ailleurs le schéma plus ou moins commun pour intégrer un fonds d’investissement.    
  • Pour les plus jeunes masterisés (22-24 ans) d’un établissement de second ou de troisième rang, refaire une année supplémentaire de master dans une école de premier rang prend ici tout son sens. En plus d’avoir un nom d’école cible sur votre CV, vous aurez une dernière opportunité pour stager dans un fonds d’investissement avant votre insertion définitive dans le milieu professionnel : le stage de fin d’études. Si vous ne parvenez pas à décrocher un stage Private Equity pour ce dernier stage, essayez de vous orienter vers un stage Fusion Acquisition. Ce dernier vous mettra en bonne posture pour espérer décrocher le saint graal plus tard.  
  • Intégrer le département Fusion Acquisition d’un grand Corporate pendant quelques années peut être une option de choix pour intégrer un fonds d’investissement spécialisé dans un secteur en particulier. Un exemple ? Pensez-vous sérieusement que votre candidature ne serait pas prise au sérieux dans un fonds d’investissement spécialisé dans le luxe si vous avez passé 5 ans dans l’équipe M&A de LVMH ?  
  • Une énième possibilité est tout simplement de lancer son propre fonds d’investissement. Cette option s’adresse vraiment aux profils seniors. En effet, il n’est pas rare de voir des ex-banquiers d’affaires s’associer, après des dizaines d’années en Fusion Acquisition, pour se lancer dans le capital investissement (à condition d’avoir suffisamment de fonds à investir bien évidemment).  

Quel profil pour faire un stage Private Equity ?  

La complexité des missions et la forte responsabilité demandée rendent le stage Private Equity accessible seulement par des profils très particuliers. Nous présentons, ci-dessous, une liste non exhaustive des principales connaissances et qualités très appréciées et recherchées par les recruteurs. 

Profil pour un stage Private Equity

  • Vous êtes étudiant au sein d’un master en finance d’entreprise d’une grande école de commerce, d’une université ou d’une école d’ingénieur idéalement de premier rang.  
  • Vous avez déjà réalisé au moins une expérience en Fusion Acquisition ou en Private Equity.  
  • L’anglais doit être courant et la maitrise d’une seconde langue est appréciée. 
  • La maitrise du pack office est parfaite (Excel, Powerpoint, Word).  

Hard skills pour un stage Private Equity

  • Vous faites preuve de connaissances financières très pointues. 
  • Vous connaissez les principales méthodes de valorisations financières sur le bout des doigts. 
  • Vous savez modéliser des projections financières / des business plans.  
  • Plus globalement, vous êtes capables de construire des modèles financiers clairs et lisibles par tous.  

Soft skills pour un stage Private Equity

  • Vous êtes capable d’absorber une charge de travail importante lorsqu’elle se présente. 
  • Votre attention au détail rende les documents que vous produisez irréprochables. 
  • Vos capacités rédactionnelles et analytiques doivent être excellentes. 
  • Vous avez une bonne résistance au stress et un fort esprit d’équipe. 

Désormais, vous savez comment tourner votre CV pour que ce dernier puisse susciter l’intérêt des recruteurs !  

Où faire son stage Private Equity ?  

Pour réaliser votre stage Private Equity, il n’éxiste qu’un seul type d’établissement : le fond d’investissement. Toutefois, tous les fonds d’investissement ne se ressemblent pas. Nous décrivons les principaux types de fonds d’investissement ci-dessous :  

Un stage de Private Equity dans un fond de LBO 

Dans le monde du Private Equity, les fonds de LBO représentent une certaine majorité des fonds d’investissements. A juste titre, c’est aux fonds de LBO que nous faisons référence lorsque nous employons le terme « Private Equity ». L’objectif d’un fonds LBO est d’investir ses fonds propres dans une entreprise et de contracter un emprunt bancaire (25% Equity / 75% Debt). L’intérêt de ce schéma financier permet de profiter d’un effet de levier et de réaliser une plus-value intéressante à la sortie du capital de l’entreprise.  

Exemples de fonds LBO : PAI Partners, Blackstone ou encore KKR 

Les fonds infrastructures 

Plus couramment surnommés « les fonds infra », les fonds infrastructures investissent dans des biens d’utilité publique permettant d’offrir un service à la collectivité. Ainsi, ces fonds participent au développement de notre territoire en finançant des infrastructures particulières comme par exemple des ponts ou des autoroutes.  

Ci-dessous, les principales catégories d’infrastructures :  

  • L’énergie 
  • Les transports publics 
  • Les services publics (« utilities ») 
  • Les infrastructures sociales 
  • Les télécoms 

Exemples de fonds infrastructures : Antin Infrastructure Partners, Infravia ou encore Meridiam Infrastructure.  

Les fonds immobiliers 

Comme le nom l’indique, les fonds immobiliers investissent dans des actifs immobiliers comme des complexes hôteliers, des centre commerciaux, des résidence étudiants, etc… . Les fonds immobiliers peuvent aussi bien faire construire et développeur un nouveau bien immobilier comme simplement financer des travaux de réparations ou d’améliorations sur un bien déjà existant dans une optique de commercialisation et de revente.  

Exemple de fonds immobiliers : Brookfield 

Les fonds mezzanine 

Les fonds mezzanine proposent des financements bancaires subordonnés aux entreprises matures dont les cash-flows sont suffisamment prévisibles et stables.  

Exemples de fonds mezzanine : Capza, EMZ partners ou encore IDinvest partners 

Les fonds de Venture Capital pour un stage Private Equity

Aussi appelé Capital-Risque, le Venture Capital consiste à investir dans des entreprises jeunes dont le potentiel de croissance est fort. Les plus-values sont élevées mais non sans risques.    

Exemples de fonds de Venture Capital : BPI France, Cathay Capital ou encore Blackfin Capital Partners  

Les fonds de Growth Equity 

Les Growth Equity funds investissent dans des entreprises plus ou moins matures qui souhaitent s’implanter dans un nouveau marché pour étoffer leur activité.  

Exemples de fonds de Growth Equity : CVC Capital Partners, Cinven ou encore The Carlyle Group. 

Les fonds de redressement pour un stage Private Equity

La mission des fonds de redressement (ou en anglais : « Distressed / Turnaround funds ») est de sauver les entreprises éprouvant de grandes difficultés financières. 

Exemple de fonds de redressement : Oaktree Capital. 

Les fonds de fonds 

Les fonds de fonds investissent tout simplement dans d’autres fonds d’investissement.  

Exemple de fonds de fonds : Ardian 

Quelle rémunération pour un stage Private Equity ?  

Voici un chapitre qui va en intéresser plus d’un. En même temps, vous avez raison. L’argent, c’est le nerf de la guerre n’est-ce pas ? Il faut savoir que la rémunération dans un fonds d’investissement est bien souvent très attractive, même en stage ! Même s’il ne faut pas oublier qu’elle varie en fonction de l’exposition du fonds. Vous trouverez, ci-dessous, des fourchettes estimatives des gratifications pour un stage Private Equity en région île de France selon l’exposition du fonds :  

  • Fonds d’investissement Large cap : la rémunération d’un stagiaire dans un fonds d’investissement Large cap pourra être comprise entre 1500€ et 2500€ mois.   
  • Fonds d’investissement Mid cap : la rémunération d’un stagiaire dans un fonds d’investissement Mid cap pourra varier entre 1000€ et 2000€ mois.   
  • Fonds d’investissement Small cap : la rémunération d’un stagiaire dans un fonds d’investissement Small cap pourra osciller entre 500€ et 1500€ mois.   

Comment chercher son stage Private Equity ?  

Maintenant que nous avons appâté notre lecteur avec les salaires qui étaient pratiqués pour un stage Private Equity, nous allons communiquer, selon nous, les meilleurs axes de recherches pour trouver un stage Private Equity :  

Les sites internet d’emplois pour trouver votre stage Private Equity

Pas de secrets pour cette première option. Indeed, Linkedin, Jobteaser sont vos meilleurs amis pour trouver des annonces de stage Private Equity.  

Le réseau de votre école 

Favoriser le réseau de son école est très important lors d’une recherche de stage, surtout pour un stage Private Equity. En effet, nous avons tous un sentiment particulier par rapport à notre école et il est normal que nous accorderons plus d’intérêt pour les étudiants provenant de nos écoles. Comme les places sont très limitées en Private Equity, il est absolument crucial d’effectuer vos recherches en parcourant le réseau de votre école. D’autant plus que les Alumnis postent régulièrement des offres de stage car ils veulent aider les étudiants de leur ancienne école. 

Les sites internet des fonds d’investissement 

Se rendre sur les sites de fonds d’investissement est une option très intéressante pour rechercher un stage Private Equity. En effet, une grande majorité des fonds d’investissement publient des offres de stage directement sur leur site. C’est une option non négligeable surtout pour les fonds d’investissement Small et Mid cap. En effet, la plupart des étudiants ne connaissent pas les noms de ces fonds et ne peuvent donc pas aller sur leur site internet. En conséquence, les candidatures reçues sont moins nombreuses mais sont, en revanche, beaucoup plus pertinentes.     

Candidature spontanée : une solution pour trouver votre stage Private Equity

Dans la continuité du point précédent, si vous ne trouvez pas d’offres sur le site d’un fonds d’investissement que vous visez, vous pourrez tout de même soumettre une candidature spontanée en les contactant via leur adresse « contact » ou « carrières ». Et croyez-nous, cette option marche plus qu’on ne le pense. Lorsque nous étions autrefois étudiants, nous avions décroché un certain nombre d’entretiens en postulant de cette façon.  

Les différentes étapes du processus de recrutement pour un stage Private Equity 

Nous n’allons pas passer par quatre chemins pour vous dire que le recrutement en Private Equity est extrêmement difficile. La concurrence est rude, les questions sont très techniques et le nombre de places est très limité. Ne rentre pas en fonds d’investissement qui veut. Pour espérer décrocher votre stage Private Equity, il faudra avoir une excellente préparation personnelle en amont des entretiens. Dans ce chapitre, nous revenons sur les principales thématiques qui vous attendent lors d’un processus de recrutement dans un fonds d’investissement : 

  • Les questions fit : clairement la partie la plus facile d’un recrutement. Les questions de fit seront l’occasion de vous présenter et de détailler votre parcours et vos choix d’orientations. C’est également l’occasion pour le recruteur de sonder votre personnalité en vous posant des questions orientées pour connaitre, entre autre, vos qualités, vos défauts, vos hobbies, votre état d’esprit, etc… . Le but de ces questions est de déterminer si votre personnalité peut coller avec la culture de l’équipe et de l’entreprise.  
  • Les questions techniques : c’est là que les choses se compliquent réellement. Il faut savoir que les questions techniques pour un stage Private Equity sont généralement plus relevées que les questions techniques pour un stage Fusions Acquisitions ou un stage finance. Vos connaissances financières et votre capacité à raisonner doivent être irréprochables. Il faut également avoir des connaissances sectorielles avancées car certaines questions peuvent être très poussées. Les recruteurs chercheront vraiment à évaluer comment vous réfléchissez. Mais rassurez-vous, rien d’impossible si vous avez une excellente préparation.  
  • Les cas pratiques : étape obligatoire en fonds d’investissement. Vous aurez un cas pratique à traiter que ce soit sur papier ou sur Excel. De notre expérience personnelle des entretiens en fonds d’investissement, il n’y a pas un seul fonds d’investissement où nous n’avons pas eu un cas pratique lors du processus de recrutement. Certains cas peuvent d’ailleurs est très poussé, vous demandant de calculer des valorisations financières, de réaliser des projections financières, etc… Encore une fois, la clef de la réussite, c’est d’avoir une préparation très solide.  
  • Les Brainteasers : habituellement cet exercice est redouté par les étudiants. Croyez-nous que dans les processus de recrutement en Private Equity, vous allez être contents d’avoir des brainteasers à résoudre compte tenu de la difficulté des questions techniques. Car oui, les brainteasers ne sont généralement pas très difficiles et ne nécessitent qu’environ 2-3 minutes de réflexion avant d’arriver à la bonne réponse. Nous conseillons de réfléchir à voix haute pour permettre au recruteur de suivre votre raisonnement.      
  • Les Market Sizing : les questions de Market Sizing sont des questions dont la réponse vise à estimer la taille d’un marché. L’objectif de ces questions est d’évaluer votre capacité à raisonner, votre logique et votre aisance avec le calcul mental. Encore une fois, réfléchir à voix haute peut vous aider à réussir ce genre d’exercices.  

Comment se préparer aux entretiens pour un stage Private Equity ?  

Le chapitre précédent vous a certainement inquiété mais nous sommes là pour vous rassurer. Obtenir un stage Private Equity est dur, mais pas impossible. C’est ce qui fait toute l’aura autour de ce métier, non ?! Nous indiquons ci-dessous comment se préparer aux entretiens en Private Equity :  

  • Les questions fit : pas vraiment de conseils particuliers pour réussir les questions fit. Soyez naturels, rodez votre présentation orale, préparez à l’avance les potentielles questions de fit qui peuvent vous être posées et tout devrait bien se passer.  
  • Les questions techniques : connaitre sur le bout des doigts les états financiers ainsi que les valorisations financières est un prérequis indispensable. Vous devez également connaitre la plupart des indicateurs d’investissements et être pointu sur la construction et l’analyse d’un business plan. Vous devez être au courant des principales tendances sur les secteurs dans lesquels le fonds d’investissement (où vous postulez) a des participations.  
  • Les cas pratiques : difficile de s’y préparer tant les possibilités sont infinies. Selon nous, avoir des connaissances avancées sur Excel et être familiers avec les grands concepts financiers (investissement) sont des atouts obligatoires pour espérer réussir cet exercice.      
  • Les Brainteasers & Market Sizing : comme pour les cas pratiques, il n’y a pas vraiment de préparation particulière pour répondre correctement aux questions de brainteasers & market sizing. C’est à force de s’exercer sur ce type d’exercices que vous arriverez, le jour de l’entretien, à répondre convenablement. Sait-on jamais ? Vous devrez peut-être répondre à une question que vous aurez déjà travaillé lors de votre préparation personnelle ?  

Si vous souhaitez vous préparer sérieusement pour les entretiens en fonds d’investissement, nous avons rédigé pour vous la Bible des entretiens en finance. C’est un guide très exhaustif qui regroupe toutes les questions que vous pourrez rencontre en entretien. En quelques chiffres, la Bible des entretiens en finance, c’est plus de 100 questions techniques en finance, plus de 30 questions fit, 10 exemples de Brainteasers & Market Sizing et un business case concret de modélisation financière.  

Qu’est-ce qu’il est attendu du Stagiaire Private Equity ?  

Si vous êtes arrivés à ce stade de l’article, vous avez parfaitement compris que les attentes autour d’un stagiaire Private Equity sont grandes. Les missions, à défaut d’être très enrichissantes et formatrices, vont demander une certaine responsabilité qu’il faudra pouvoir assumer. Comme en banque d’affaires, les attentes en fonds d’investissement sont aussi élevées. Nous avons regroupé pour vous les principales exigences qu’un fonds d’investissement aura envers son ou ses stagiaires (liste non exhaustive) :   

  • Faire preuve d’une grande disponibilité : même si le rythme sera moins effréné qu’en banque d’affaires, il faut avoir en tête que les horaires peuvent rester assez conséquents. Nous ne sommes toujours pas sur un poste 9h-5h. Par conséquent, il faudra savoir être disponible quand l’activité l’imposera.    
  • Démontrer sa fiabilité : le Private Equity est un secteur élitiste qui vous imposera d’être fiable dans le travail que vous fournirez. En effet, vous devrez être en mesure de pouvoir expliquer toutes les informations et données que vous fournirez à vos supérieurs. Pas de place au hasard dans un fonds d’investissement.   
  • Etre capable de présenter un travail clair : le contenu et la mise en page des documents que vous produirez devront être irréprochables. A ce titre, vous devrez faire de votre mieux pour que vos livrables soient clairs, lisibles et compréhensibles de tous. La clarté est une qualité qui sera très appréciée par vos managers et directeurs.  
  • Etre très minutieux : en lien avec le point précédent, vous devrez être très minutieux et précis par rapport aux présentations et modèles sur lesquels vous travaillerez. La mise en page des documents doit être au millimètre, le contenu doit être exempt de toute faute d’orthographe et les modèles Excel doivent être intelligibles.    
  • Savoir gérer son stress pour travailler sous la pression : une fois de plus, même si le quotidien sera moins soutenu que dans une banque d’affaires, les fonds d’investissement ont de nombreuses périodes de rush qu’il faudra être capable de gérer.  
  • Etre multitâche : les prises de participations, comme nous l’avons dit en début d’article, oscillent, en général, entre 4 et 7 ans. Par conséquent, lors de votre stage, vous interviendrez sur plusieurs dossiers à la fois. D’où la nécessité d’être organisé afin de ne pas vous perdre dans toutes les tâches qui vous seront confiées.  

Comment réussir son stage Private Equity ?  

Chez The Big Win, nous ne faisons pas les choses à moitié. Nous ne pouvions conclure cet article sans vous donner les clefs pour réussir son stage Private Equity. Vous trouverez nos principaux conseils à appliquer pour performer durant son stage Private Equity :  

  • La relecture : essentielle pour produire des documents parfaits. La relecture n’en est pas moins un exercice fastidieux. Malheureusement, vous ne pouvez faire l’impasse sur ce point si vous avez la chance d’intégrer un fonds d’investissement. La relecture est une tâche qui vous permettra d’éliminer toutes ces petites erreurs bêtes qui viennent gâcher un résultat final. Pour une relecture efficace, nous préconisons d’imprimer vos documents. Il nous semble que le corps humain est plus attentif sur un format papier que sur un ordinateur.  
  • Faire attention aux détails : dans les métiers des hautes sphères en finance, laissez-nous vous dire que chaque détail compte. Nous ne sommes pas sur de l’orfèvrerie mais presque. Il ne faut pas oublier que les fonds d’investissement sont rémunérateurs et que, par conséquent, vous êtes tenu de produire un travail exempt de tout défaut. 
  • Accepter la critique : les remarques ne sont pas forcément agréables à entendre surtout quand vous avez passé des dizaines et des dizaines d’heures sur un document. Et pourtant, il vous faudra les accepter sans broncher. Du moins, c’est ce que nous conseillons. En effet, ces critiques sont bien souvent constructives et ne sont pas à prendre personnellement. Accepter la critique facilement vous fera marquer des points à coup sûr auprès de votre manager et de votre équipe. La remise en question a toujours été une qualité appréciable et le sera certainement toujours.  
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide : comme vous le savez : time is money ! C’est d’autant plus vrai en Private Equity. Nous recommandons à nos stagiaires de ne pas rester bloquer plus de 45 minutes sur la même problématique. Il est inconcevable de passer une demi-journée voir une journée complète sur le même problème. 
  • Passer correctement les « mark ups » : les mark ups ne sont, ni plus ni moins, que les commentaires / corrections demandées par votre hiérarchie sur votre travail. Notre conseil pour les passer correctement est d’imprimer le document comportant ces mark ups et de les surligner au fur et à mesure que vous passez les modifications sur votre document initial. De cette manière, vous évitez toutes possibilités d’oublis.  

Quelles débouchées pour un stage Private Equity ?  

Nous ne prendrons aucun détour pour vous expliquer qu’après un stage Private Equity, toutes les portes de la finance d’entreprise vous seront ouvertes. La renommée et l’exigence de ce secteur feront de vous un analyste hors pair qui sera prisé de toutes les entreprises. Toutefois, gardez la tête froide car les grandes gueules ne sont pas appréciées dans le monde de la finance. Mais il est important pour nous de vous dire les choses comme elles sont. Après un stage Private Equity, vous n’avez que l’embarras du choix pour continuer votre carrière en finance d’entreprise.  

Nous proposons une liste de débouchées possibles même s’il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas de parcours type :  

  • Après un stage Private Equity, vous pourrez intégrer une banque d’affaires M&A même si ce schéma n’est pas forcément courant et logique.  
  • Vous pourrez facilement intégrer la direction financière de n’importe quel Corporate.  
  • Vous aurez plus de facilités que la concurrence à intégrer un autre fonds d’investissement plus prestigieux ou un fonds d’une autre catégorie (par exemple, passer d’un fonds LBO classique à un fonds Growth Equity).  
  • L’entreprenariat est une autre piste possible où les qualités développées durant votre stage Private Equity seront recherchées.   

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre guide OFFERT :

 "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance"

Rédigé par 2 managers seniors


Tu aimeras surement les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}