Corporate Finance : tout comprendre sur ce secteur si prestigieux

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Corporate Finance : tout comprendre sur ce secteur si prestigieux

Lors de vos recherches de stages ou d’emplois, vous êtes tombés sur ce terme à plusieurs reprises : le Corporate Finance !

Le Corporate Finance est un terme générique qui veut à la fois tout et rien dire. Moins prestigieux que le M&A ou le Private Equity, le Corporate Finance reste un milieu où vous pourrez faire de très belles carrières avec un rythme de fonctionnaire (on exagère un peu mais chez certains Corporates, c’est réellement le cas !).

En effet, le Corporate Finance est généralement une porte de sortie idéale pour ceux qui ont cravaché pendant des années en M&A et qui veulent continuer à travailler sur des sujets financiers tout en profitant de la vie (faut bien dépenser tout cet argent à un moment donné, non ?!). Vous souhaitez en savoir plus sur le Corporate Finance ? Vous tombez bien car on en parle dans cet article !        

Le Corporate Finance, qu’est-ce que c’est ?

Le terme « Corporate Finance » fait souvent référence à la Direction Financière d’une entreprise (que nous surnommerons « Corporate » tout au long de l’article).

Toutefois, en dehors de l’univers des Corporates, lorsque le terme « Corporate Finance » est évoqué, il fait généralement référence aux opérations de fusions-acquisitions ou encore aux décisions d’investissement d’une entreprise. Dans cet article, nous serons focalisés sur le département Corporate Finance d’une entreprise.

Une équipe Corporate Finance a pour principales missions de gérer les décisions d’investissement, de contrôler la structure capitaliste, de piloter les financements ou encore d’assurer la gestion de la trésorerie. Son rôle est crucial car elle permet de prévenir des différents risques financiers auquel l’entreprise peut être exposée. De plus, l’équipe Corporate Finance participe activement à la croissance et au développement de la société grâce aux outils stratégiques qu’elle met en place.

Les équipes du Corporate Finance

Le Corporate Finance, en fonction de la structure dans laquelle il se trouve, se décompose en plusieurs équipes :

Financial Planning & Analysis (« FP&A ») – Le Corporate Finance au service du pilotage

Le rôle de l’équipe FP&A (prononcé « Effe Pi and Eille ») est d’effectuer le prévisionnel de l’entreprise et par conséquent de déterminer le budget nécessaire. En d’autres termes, elle est en charge de construire et de mettre à jour le business plan du groupe, donc de piloter la stratégie opérationnelle du groupe par la finance. L’équipe FP&A a aussi la tâche d’analyser les variations entre le prévisionnel et l’activité réalisée. Ils ont pour cela des outils informatiques dédiés que vous apprenez à utiliser sur le tas car paramétrés spécifiquement pour chaque entreprise.

Fusions-Acquisitions / Corporate Development – Le Corporate Finance au service du développement

Le rôle de l’équipe Fusions–Acquisitions et / ou Corporate Development est de gérer les opérations de fusions acquisitions de l’entreprise. En effet, cette équipe s’occupera notamment de vendre les entités du groupe ou de contribuer à la croissance externe de l’entreprise (i.e. l’achat de nouvelles entreprises ou de nouveaux actifs). Nous expliquons plus tard les différences entre Corporate Finance et Corporate Development.

Contrôle de gestion – Le Corporate Finance au service des reportings pour la direction

L’équipe Contrôle de gestion a pour objectif d’analyser les opérations et les coûts de l’activité de l’entreprise afin de produire un support à destination du top management. Ce support aide à la prise de décisions managériales en offrant à la direction d’une entreprise une vision financière sur l’activité réalisée sur les X derniers mois ou X dernières années.

Trésorerie – Le Corporate Finance au service de la gestion du cash

Le rôle principal du département Trésorerie est d’assurer que l’entreprise dispose du cash nécessaire pour satisfaire son besoin quotidien. C’est également cette équipe qui s’occupe des différentes garanties que l’entreprise doit émettre.

Le guide de l'Excel

Maîtrises-tu assez Excel pour faire carrière en finance ?

Découvrez les 70 astuces incontournables pour être plus efficace sur Excel et réussir ta carrière à coup sûr

L’amalgame autour du métier d’Analyste Corporate Finance

Il y a un véritable amalgame autour du métier d’Analyste Corporate Finance, car vous l’avez compris, le terme « Corporate Finance » est un fourre-tout où nous pouvons retrouver plusieurs métiers différents.

Par conséquent, lors de vos recherches de postes, il faudra redoubler de vigilance lorsque vous aurez affaire à ce type d’annonce. Prenez le temps de bien lire l’annonce, de comprendre les missions qui vous seront attribuées et de clairement identifier le rôle de l’équipe au sens large. Car oui, on le redit, chaque Direction Corporate Finance a une structure unique qui dépend de l’entreprise, voir même du secteur d’activité.

Pour vous donner un exemple, il nous est arrivé de tomber sur quelques offres de postes d’Analyste Corporate Finance avec des missions M&A au sein de la Direction Contrôle de gestion. On est d’accord, cela intrigue. D’où l’intérêt de bien étudier l’annonce que vous avez en face de vous et de poser toutes les questions nécessaires afin de bien cerner le périmètre du poste.

Notez que les annonces pour des postes d’Analystes Corporate Finance font, la plupart du temps, référence à un poste M&A ou FP&A, voir Contrôle de gestion même si cela reste rare.

Vous pourrez également tombés sur des postes avec plusieurs dimensions ! Par exemple, il n’est pas rare de trouver un job d’Analyste Corporate Finance avec des missions M&A, FP&A et de Cash Management. Toutefois, il nous semble quasiment improbable de tomber sur un métier de Trésorier lorsque vous effectuerez vos recherches avec le simple terme “Corporate Finance”.

 

A qui s’adresse le Corporate Finance ?

En soit, le Corporate Finance s’adresse à tout le monde :

  • Aux jeunes diplômés qui souhaitent débuter leur carrière en Finance d’entreprise tout en gardant un équilibre vie pro / vie privée respectable. Le salaire est tout à fait confortable sans atteindre des sommets comme en Fusions–Acquisitions. Notez toutefois que si vous entrez dans un grand Corporate, vous aurez le droit à bien des avantages que nous n’aurez pas forcement dans des structures à taille humaine et qui peuvent vraiment faire la différence quand vous raisonnerez « package global » (exemples : part variable, intéressement, CE, avantages en nature, etc…). 
  • Aux Analystes Senior qui ont débuté leur carrière en banque d’affaires ou en fonds d’investissement et qui souhaitent déjà (lol ?) lever le pied pour profiter de la vie. Ces profils perdront forcement en salaire mais y gagneront en qualité de vie. Qui plus est, ils auront développé des compétences très recherchées qui leur permettront de performer en Corporate. Et on ne pèse pas nos mots !  
  • Aux Managers qui, comme les Analystes Senior souhaitent consacrer plus de temps à leur vie privée. Là aussi, la réduction de salaire sera conséquente. Un Corporate ne pourra quasiment jamais rivaliser avec une banque d’affaires sur la rémunération, c’est un fait.
  • Aux Directeurs qui en ont tout simplement marre de la banque d’affaires, de travailler sur des deals toujours plus différents les uns que les autres et qui souhaitent se focaliser sur le développement d’une seule entreprise.

Ces différentes suggestions ne sont que des exemples de raisons possibles pour intégrer un département Corporate Finance d’une entreprise. Il est évident que les motivations pour postuler en Corporate Finance peuvent être diverses et variées. Elles sont, en tout cas, propres à chacun.  

Quels types d’entreprises disposent d’un département Corporate Finance ?

Les très grandes entreprises, reines du corporate finance

Vous retrouverez un service Corporate Finance au sein des plus grands Corporates, quel que soit le secteur d’activité. Total, Danone, Engie, Renault, Air France, ou encore Nike, toutes les très grandes entreprises ont toutes une direction financière dans laquelle vous pouvez postuler.

Bien souvent, vous aurez affaire à des équipes à taille humaine. Par conséquent, le nombre de places sera vraiment très limité. 

Total et le corporate finance
Le corporate finance chez Danone
La finance chez Air France

Les grandes entreprises et les entreprises de taille moyenne offrent aussi quelques postes en Corporate Finance

Comme les très grandes entreprises, les entreprises de moyenne et grande taille ont également une division Corporate Finance. Les places y sont encore une fois limitées. Pour vous donner quelques exemples, nous pouvons vous citer Leboncoin, Blablacar, Visa, Paypal ou encore Deezer.   

Le corporate finance chez Blabla Car
Corporate finance chez LeBonCoin

Les start-ups à forte croissance

Les start-ups avec un fort potentiel ont, elles aussi, leur propre équipe Corporate Finance afin de mener à bien leur développement et les opérations qui peuvent en découler (levée de fonds, acquisition d’entreprises, acquisition d’actifs, mise en place de projets stratégiques, etc…). C’est le cas, par exemple, de la start-up Stuart, leader européen de la livraison à la demande.

Stuart et la finance

Quelle différence entre Corporate Finance et Corporate Development ?

La question est légitime tant ces deux équipes sont proches. D’ailleurs, les deux termes sont souvent utilisés comme des synonymes. Cependant, nous sentons une légère différence entre ces deux départements.

A la différence du Corporate Finance, le Corporate Development est un concept relativement récent qui regroupe principalement des missions liées au développement d’une entreprise (levée de fonds, acquisition, mise en place de projets stratégiques, etc…). Initialement, l’équipe Corporate Development était une équipe que nous allions principalement retrouver aussi bien dans des jeunes entreprises dynamiques que dans des entreprises avec un peu plus de maturité mais avec une culture start-up très prononcée (comme par exemple Deezer, pour ne citer qu’elle).  

De nos jours, il n’est pas rare de retrouver des équipes de Corporate Development en plus d’une équipe Corporate Finance au sein des plus grandes entreprises. L’objectif est simple ! Constituée majoritairement de profils entrepreneuriaux, l’équipe Corporate Development va pouvoir sourcer des opportunités d’investissement de plus faible envergure (on est loin des deals à plusieurs milliards d’euros closés par le Corporate Finance) et d’installer une certaine proximité avec les entreprises rencontrées. La philosophie d’approche est très importante dans ce genre d’opérations où deux acteurs complètement différents se rencontrent avec d’un côté, un grand groupe au management rigide et procédurier et de l’autre côté, bien souvent, une start-up avec un management ultra flexible et dynamique.    

Ne vous y méprenez pas, les missions abordées par le Corporate Development seront identiques à celles aborder par le Corporate Finance. Cependant, il n’y a pas le même amalgame qu’en Corporate Finance. Comprenez par là qu’un poste en Corporate Finance peut désigner plusieurs sous métiers différents (FP&A, M&A, Contrôle de gestion, Trésorerie, etc…) tandis que le Corporate Development fera uniquement référence aux levée de fonds, aux projets d’acquisition, à la mise en place de projets stratégiques, etc… A noter quand même, qu’en fonction des structures, il arrive que certaines équipes Corporate Development développent une compétence cash management (qui, entre nous, est un aspect plutôt orienté trésorerie).  

Les qualités requises pour intégrer un département Corporate Finance au sein d’un grand groupe

Même si le Corporate Finance est moins élitiste que la Fusion – Acquisition ou le Private Equity, les critères de sélection sont quand mêmes relevés. On vous communique ci-dessous les qualités que vous pourrez mettre en avant dans votre CV ou votre lettre de motivation afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Hard Skills nécessaires pour travailler en Corporate Finance

  • Vous devez avoir une très bonne compréhension de la finance d’entreprise au sens large ;
  • Vous savez modéliser sur Excel ;
  • Vous avez une bonne culture générale en finance (comptabilité, finance d’entreprise, finance de marché) ;
  • Enfin, vous avez un esprit d’analyse et de synthèse très prononcé.

Soft Skills  nécessaires pour travailler en Corporate Finance

  • Vous êtes capables de travailler en équipe ;
  • Vous avez une grande capacité d’adaptation pour interagir avec les équipes opérationnelles ;
  • Vous avez un bon sens du relationnel ;
  • Enfin, vous êtes force de propositions.

Pourquoi travailler en Corporate Finance ?

Comme évoqué ci-dessus, les raisons de travailler en Corporate Finance sont personnelles et uniques à chacun. Néanmoins, nous avons identifié quelques avantages à travailler dans un département Corporate Finance que nous listons ci-dessous :

  • Vous aurez une vision globale sur la finance d’entreprise et sur la gestion d’une Direction Financière ;
  • Vous aurez réellement la sensation de participer au développement de votre entreprise grâce au regard que vous porterez sur les différents sujets stratégiques, à défaut de les initier ;
  • Vous profiterez également d’une mobilité à choix multiples : vous pouvez basculer vers un autre métier de la finance, vers un métier opérationnel, être muté à l’international ou en filiale… Les possibilités sont nombreuses et peuvent proposer des challenges de vie très stimulants.
  • Le rythme sera beaucoup moins soutenu qu’en banque d’affaires ou en fonds d’investissement. Sortir du travail à 18h pour aller boire une bière entre potes en terrasse sera monnaie courante (et on exagère à peine !) ;
  • Vous bénéficierez d’avantages exclusifs aux grandes structures, aussi bien financiers (intéressement, part variable, CE, etc..) qu’en nature (parking privé, service de nettoyage de votre véhicule, coiffeur, pressing, salle de sport, cantine, etc…).

Les débouchés du Corporate Finance

Même s’il n’est pas aussi prestigieux que le M&A, le Private Equity ou encore bien d’autres métiers de la finance d’entreprise, le poste d’Analyste Corporate Finance propose des débouchés intéressants qui vont certainement vous surprendre !

  • Vous pouvez gravir les échelons pour évoluer en interne en devenant manager puis directeur ;
  • Vous pouvez postuler chez un autre Corporate et découvrir un marché complètement différent ;
  • Vous pouvez intégrer une banque de financement et d’investissement ;
  • En fonction de votre spécialisation, vous pourrez intégrer une banque d’affaires ou un fonds d’investissement. Même si ce mouvement est plutôt rare, il est tout à fait réalisable ! Par exemple, une personne qui a travaillé un certain nombre d’années dans l’équipe M&A d’Air France aura un profil tout à fait crédible pour postuler dans l’équipe M&A Aviation du Crédit Agricole CIB.
  • Vous pourrez basculer sur des métiers beaucoup plus opérationnels. Par exemple, une personne ayant travaillé quelques années dans l’équipe Investissement de chez Total Solar pourra tout à fait prétendre à un poste de Développeur de projet dans cette même entreprise.

Le revers de la médaille

Comme pour chaque métier, il y a, bien évidemment, des avantages et des inconvénients. Et comme toujours, nous tachons d’être le plus transparent possible avec vous. C’est la raison pour laquelle nous clôturerons cet article en évoquant les inconvénients que nous avons relevés sur le Corporate Finance :

  • Votre train de vie sera plus confortable car vous ne passerez plus votre vie au bureau. Mais à quel prix ? Clairement, votre courbe d’apprentissage ne sera pas aussi forte qu’en Fusions – Acquisitions ou en Private Equity. C’est la logique des choses : vous travaillez moins, vous apprenez moins (vous apprendrez quand même énormément, pas de panique !). L’équation est aussi simple que ça.
  • Vous gagnerez moins d’argent que dans d’autres métiers stars de la finance. Pas de secrets encore une fois, vous travaillez moins, vous gagnez moins (vous gagnerez quand même bien plus que le smic, rassurez-vous !).
  • Les sujets que vous traiterez vous suivront tout au long de votre poste. Ce qui peut être problématique si vous n’aimez pas le ou les projets en question. A la différence de certains métiers où une fois le deal closé, vous savez que vous ne retravaillerez probablement jamais dessus.
  • Dans les très grandes structures, le management est plutôt lourd dans le sens où il y a un nombre important de procédures et de règles à respecter. Cela peut vite être fastidieux à la longue ! 

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre guide OFFERT :

 "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance"

Rédigé par 2 managers seniors


Tu aimeras surement les articles suivants :

Ils nous citent :

Cnews.fr, le leader français de l'actualité en continue nous cite dans son article sur la réussite d'une carrière financière.

LegaVox.fr, le site juridique de référence en France nous cite dans son article sur les juristes corporate en M&A.

CréationEntreprise.fr, le site de référence sur l'entrepreneuriat nous cite dans son article sur la maîtrise des concepts financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}