Stage fusion acquisition : le guide ultime !

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Stage fusion acquisition : le guide ultime !

Vous êtes actuellement étudiants en finance et vous songez sérieusement à faire un stage Fusion Acquisition.

Néanmoins, vous manquez d’informations précises et vous hésitez encore à vous lancer.

C’est là que The Big Win intervient et vole à votre secours !

Nous avons préparé pour vous un article complet sur le stage Fusion Acquisition. Inutile d’aller plus loin, tout ce que vous devez savoir se trouve ici. 

Nous abordons absolument tous les sujets liés au stage Fusion Acquisition : les missions du stage Fusion Acquisition, le timing pour réaliser son stage Fusion Acquisition, les établissements où faire son stage Fusion Acquisition, la gratification d’un stage Fusion Acquisition, le déroulement des processus de recrutement, la préparation aux entretiens, les attentes autour du Stagiaire, les axes pour réussir son stage Fusion Acquisition ou encore les débouchées d’un stage Fusion Acquisition. Après la lecture de cet article, vous saurez exactement si le stage Fusion Acquisition correspond à vos attentes, votre profil ou encore à votre cursus.    

Stage fusion acquisition avec le Loup de Wall Street
Rejoins nous jeune loup !

Les Fusions – Acquisitions, qu’est-ce que c’est ? 

Le terme « Fusions – Acquisitions » (en anglais : « M&A » ou « Mergers and Acquisitions ») désigne la fusion entre deux entreprises : un acheteur (« Buy side ») et un vendeur (« Sell side »). Une opération de Fusions – Acquisitions peut donc prendre plusieurs formes comme la cession d’une entreprise à une autre, l’acquisition d’une entreprise cible, l’acquisition ou la vente d’une division d’une entreprise ou encore, la vente ou l’acquisition d’un ou plusieurs actifs. 

Pour mener à bien une cession ou une acquisition, les deux entreprises vont devoir mandater des banques d’affaires qui endosseront alors le rôle de conseiller financier lors de la transaction. 

  • Lors d’une opération Sell side (côté vendeur), la banque accompagnera l’entreprise vendeuse. 
  • Lors d’une opération Buy side (côté acheteur), la banque accompagnera l’entreprise acheteuse. 

Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus sur le monde des Fusions Acquisitions, nous avons rédigé tout un article sur ce sujet. Il est disponible ICI !  

En quoi consiste un stage Fusion Acquisition ? 

Entre une offre de stage et la réalité, il y a souvent des divergences. Grâce à notre expérience, nous allons vous expliquer en détails les différentes missions d’un stage Fusion Acquisition. Cette vision « terrain » vous permettra d’appréhender au mieux le stage Fusion Acquisition et de réellement savoir si ce stage peut correspondre à vos attentes.  

En tant que Stagiaire, vous accompagnerez les Analystes et les Associates sur les différentes tâches qui animent le quotidien de votre banque d’affaires. A ce titre, vous interviendrez sur : 

Le listing des entreprises cibles

Le rôle d’une banque d’affaires est de trouver des potentiels acheteurs ou vendeurs pour répondre au besoin de son client qui souhaite, respectivement, vendre son entreprise ou acquérir une nouvelle entreprise. Pour ce faire, les analystes et Stagiaires doivent faire des recherches approfondies pour trouver des entreprises qui pourraient rentrer dans le cadre de la recherche du client. Ce listing s’effectue à partir de bases de données auxquelles la banque d’affaires a accès. La recherche doit respecter un certain nombre de critères afin de correspondre aux attentes du client. La liste doit être validée par la hiérarchie de la banque d’affaires avant d’être proposée au client.  

La rédaction des teasers

Le teaser M&A est un document d’une page (voir deux grand maximum) qui vise à présenter une acquisition ou une cession. C’est ce document qui est envoyé à tous les acheteurs et les vendeurs potentiels que vous aurez préalablement ciblés et validés avec le client. Le teaser M&A est rédigé par les Stagiaires et les analystes aussi bien en « Buy Side » qu’en « Sell Side » : 

  • Buy side : coté acheteur, le teaser M&A présentera de manière anonyme l’entreprise qui a mandaté votre banque d’affaires afin de l’aider dans son objectif de croissance externe. Le teaser M&A sera envoyé à toutes les cibles potentielles que vous aurez déterminées. 
  • Sell side : coté vendeur, le teaser M&A décrira l’entreprise vendeuse de manière anonyme. Le teaser M&A sera envoyé à tous les acheteurs potentiels que vous aurez repérés. 

Le but du teaser M&A est de susciter l’intérêt de son lecteur sans pour autant dévoiler l’identité de l’entreprise dont il est question. D’ailleurs, le teaser est obligatoirement accompagné d’un « NDA » (Non Disclosure Agreement) ou d’un « CA » (Confidentiality Agreement) engageant le destinataire à garder confidentielles les informations qui lui sont communiquées. C’est seulement après la signature du Non Disclosure Agreement ou du Confidentiality Agreement que la banque d’affaires pourra communiquer le mémorandums d’investissement.  

La rédaction des mémorandums d’investissement

Une fois le NDA signé, la banque d’affaires va envoyer un mémorandum d’investissement sur l’entreprise cible au potentiel intéressé. Le mémorandum d’investissement est un dossier exhaustif qui contient une description très détaillée de l’entreprise vendeuse, de son activité ainsi qu’une analyse sectorielle et concurrentielle. Il comporte également les états financiers ainsi que la valorisation de l’entreprise à céder. Il sert donc de support à la négociation lors d’une opération de M&A.  

Le mémorandum d’investissement est rédigé par les Stagiaires et les analystes, puis validés par la hiérarchie de la banque d’affaires. Ce document fait l’objet de nombreux aller retours entre le top management de la banque et les Associates, Analystes et Stagiaires. Analystes et Stagiaires devront appliquer toutes les corrections et modifications suggérées par le top management afin que le mémorandum soit conforme à leurs attentes. C’est un exercice où Analystes et Stagiaires doivent faire preuve d’une grande rigueur.  

La modélisation des valorisations financières

Comme le nom l’indique, les valorisations financières servent à valoriser des entreprises. Elles permettent de chiffrer la valeur d’une entreprise, c’est-à-dire savoir combien elle vaut. La valorisation sert de base pour les négociations et permet de savoir où devrait se situer le prix de l’entreprise. Il existe une multitude de techniques pour valoriser une entreprise. Néanmoins, nous distinguons 3 méthodes qui sortent vraiment du lot : le modèle Discounted Cash Flow (« DCF »), les comparables boursiers (« Trading comps ») et les transactions comparables (« Precedent Transactions »). Si vous souhaitez en savoir plus sur les valorisations financières, nous y avons dédié tout un article ICI

Comme stipulé ci-dessus, les valorisations financières de l’entreprise sont insérées dans le mémorandum d’investissement. Cette tâche est réalisée par les analystes M&A. Néanmoins, les Stagiaires peuvent se voir confier cette mission en fonction de leur expérience et de leur développement au sein de la banque. En général, les Stagiaires accèdent à la réalisation des valorisations financières en deuxième partie de stage.  

Participation aux meetings avec les clients

Le Teaser M&A : un exercice clé

Dans les plus petites structures (Small & Mid cap), les Stagiaires peuvent être directement conviés aux différents meetings avec les clients. C’est une dimension intéressante du stage Fusion Acquisition qui permettra au stagiaire de découvrir les phases de négociations, de rencontrer les dirigeants des entreprises dont il aura rédigé le teaser et le mémorandum d’investissement et d’avoir une immersion totale dans le processus d’une opération M&A. Notez que dans les plus grandes banques d’affaires (c’est-à-dire Large cap & Upper Mid cap), il est extrêmement rare que les stagiaires soient autorisés aux meetings clients.  

La réalisation d’analyses financières diverses

Tout au long de l’opération M&A, diverses analyses financières seront demandées par le top management de la banque. Ces analyses financières annexes seront effectuées par les Stagiaires en collaboration avec les Analystes avant d’être vérifiées par les Associates.  

Pourquoi faire un stage Fusion Acquisition ?  

Vous avez eu écho du M&A, mais vous êtes encore sceptiques sur l’intérêt de faire un stage Fusion Acquisition et vous avez raison ! Le M&A n’est pas fait pour tout le monde et mieux vaut en avoir conscience avant de se lancer. Le stage Fusion Acquisition s’adressera tout particulièrement à ceux qui veulent : 

  • Intervenir sur des sujets hautement stratégiques et confidentiels ;
  • Connaitre la finance d’entreprise sur le bout des doigts ; 
  • Être un geek hors pair en modélisation financière ; 
  • Obtenir des connaissances sectorielles remarquables ; 
  • Développer une véritable étique de travail ; 
  • Optimiser vos futures recherches d’emploi en finance d’entreprise ;
  • Pour la rémunération, bien supérieure aux autres secteurs économiques ! 

Le stage Fusion Acquisition peut s’apparenter à une classe préparatoire professionnelle en finance d’entreprise. Débuter sa carrière en Fusions-Acquisitions vous apportera une expérience riche et très recherchée en finance. Un véritable booster de carrière ! 

Quand effectuer un stage Fusion Acquisition ?  

Tous les étudiants ne sont pas légitimes pour postuler à un stage Fusion Acquisition :  

  • Ce type de stage est, le plus souvent, adaptés aux étudiants en M1 ou M2. Si vous souhaitez démarrer votre carrière en Fusion Acquisition, nous recommandons d’effectuer un stage Fusion Acquisition le plus tôt possible (en première partie de césure par exemple). Plus vous accumulerez de l’expérience dans ce domaine et plus vous maximiserez vos chances d’intégrer un poste d’analyste M&A dans un établissement réputé à la sortie de votre école.  
  • Pour les étudiants en L1, L2, L3, nous allons être francs avec vous, vous êtes encore un peu jeunes pour ce type de stage. Pas d’inquiétudes à avoir, votre tour viendra. Pendant ce temps, tâchez de réaliser des stages en finance d’entreprise qui seront susceptibles d’intéresser les recruteurs lorsque vous postulerez pour votre premier stage en Fusion Acquisition. 

Est-il possible d’accéder au poste d’Analyste M&A sans stage fusion acquisition ? 

La réponse est OUI ! Pour différentes raisons, vous n’avez pas réussi à décrocher ce fameux stage Fusion Acquisition pendant vos études. Vous déprimez car vous pensez avoir raté le coche pour intégrer ce secteur si particulier. Pas de paniques, nous avons plusieurs solutions alternatives pour vous permettre d’accéder au saint graal : 

  • Si vous êtes issus d’une école de premier rang, le manque de stages Fusion Acquisition sur votre CV ne jouera pas en votre faveur par rapport à des profils plus expérimentés. Néanmoins, ce n’est pas un frein rédhibitoire. En effet, votre formation vous permettra de décrocher des entretiens dans des banques d’affaires Small cap voir Mid cap. Toutefois, il vous faudra une préparation solide car vous devrez faire la différence sur les questions techniques qui vous seront posées.   
  • Si vous êtes jeunes (22-24 ans) et que vous avez diplômé d’un établissement de second ou de troisième rang, refaire un master en finance d’entreprise au sein d’un établissement de premier rang est une option envisageable. En plus d’afficher une école cible sur votre CV, vous aurez l’occasion de faire un stage de fin d’études, moment idéal pour faire votre stage Fusion Acquisition. Après ce stage, vous serez en excellente posture pour intégrer une banque d’affaires. 
  • Intégrer un Corporate est également une option viable. En effet, vous pourrez certainement accéder au département Fusion Acquisition de votre entreprise par le biais d’une évolution interne. Ce type de promotion est de plus en plus courant même si certains département Fusion Acquisition préfèreront toujours recruter des profils bénéficiant d’expériences en banques d’affaires.  

Quel profil pour faire un stage Fusion Acquisition ?  

Comme vous l’avez compris, de par ses missions complexes et à fortes responsabilités, le stage Fusion Acquisition ne s’adresse pas à tous les profils. Nous présentons, ci-dessous, une liste non exhaustive des principales connaissances et qualités très appréciées et recherchées par les recruteurs. 

Profil pour un stage en M&A

  • Vous suivez un cursus en finance d’entreprise au sein d’une grande école de commerce, d’une université ou d’une école d’ingénieur idéalement de premier rang.  
  • Vous bénéficiez d’une première expérience en Fusion Acquisition. Le cas échéant, vous justifiez d’une première expérience en Direction Financière, en Transaction Services ou en Audit.  
  • Vous parlez couramment anglais et maîtrisez une deuxième langue. 
  • Vous avez une parfaite maîtrise du pack office (Excel, Powerpoint, Word).  

Hard skills pour un stage fusion acquisition

  • Vous disposez de connaissances très pointues des états financiers et des liens qui les unissent. 
  • Vous connaissez parfaitement les principales méthodes de valorisations financières. 
  • Vous êtes capables de modéliser des projections financières.  
  • Plus globalement, vous êtes capables de construire des modèles financiers clairs et lisibles par tous.  

Soft skills pour un stage en M&A

  • Vous êtes prêts à absorber une charge de travail importante. 
  • Vous prêtez attention au moindre détail pour rendre des documents irréprochables. 
  • Vous avez d’excellentes capacités rédactionnelles et analytiques. 
  • Vous avez une bonne résistance au stress et un fort esprit d’équipe. 

Vous savez maintenant comment donner du relief à votre CV et votre lettre de motivation pour attirer l’attention des recruteurs ! 

Où faire son stage Fusion Acquisition ?  

Pour réaliser votre stage Fusion Acquisition, deux types d’établissements s’offrent à vous : les banques d’affaires ou les Corporates.   

Les banques d’affaires 

Il existe quatre types de banques d’affaires au sein desquelles vous pouvez candidater pour votre stage Fusion Acquisition : 

  • Les « Bulge Bracket Investment Banks » : cela concerne les plus grandes banques mondiales. Elles ont la capacité d’offrir tous les produits et services financiers à leurs clients. Elles travaillent sur les plus grosses opérations (i.e. dont la valorisation dépasse généralement le milliard d’euro) et ne sont pas sectorisées. Elles sont très réputées et sont reconnues par leur brand name. 

Exemples de Bulge Bracket : JP Morgan, Goldman Sachs, Morgan Stanley, Bank of America Merrill Lynch, etc… 

  • Les « Elite Boutique Banks » : ces boutiques sont une alternative aux Bulge Brackets. De taille inférieure, elles ont tendance à être spécialisées en Fusion-Acquisition et Restructuring (à la différence des Bulge Brackets qui ont une gamme de produits et services beaucoup plus fournie). Néanmoins, les Elite Boutiques n’en demeurent pas moins aussi prestigieuses que les Bulge Brackets et offrent des débouchés professionnels très intéressants. 

Exemples d’Elite Boutiques : Lazard, Evercore, Moelis, Rothschild & Cie, etc… 

  • Les « Middle Market Banks » : ces banques ont une vaste gamme de produits et services financiers ainsi qu’une présence géographique globale. Toutefois, elles travaillent sur des deals généralement inférieurs à 1 milliard d’euros. Les débouchés professionnels sont également intéressants bien que légèrement en dessous des Bulge Brackets et Elite Boutiques. 

Exemples de Middle Market Banks : Lincoln International, Macquarie, Houlihan Lokey, Baird, etc… 

  • Les « Industry-Specific Boutiques » et « Regional Boutique Banks » : Beaucoup plus spécialisées que les banques décrites ci-dessus, elles ont tendance à traiter des deals inférieurs à 100M€. 

Exemples d’Industry-Specific Boutiques : Allen & Co (TMT), Clipperton Finance (TMT), Green Giraffe (énergie), Natureo finance (énergie), etc… 

Exemples de Regional Boutique Banks : généralement toutes les banques d’affaires Mid cap et Small cap non spécialisées tel que Largillière Finance, In Extenso Finance & Transmission ou encore Equideals. 

Les Corporates 

Pour réaliser votre stage Fusion Acquisition, vous pouvez également postuler au sein des Corporates : 

  • Les grandes entreprises : une grande entreprise est une entreprise qui dispose d’au moins 5000 collaborateurs ou génère au moins 1,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et possède un bilan supérieur à 2 milliards d’euros. Autant vous dire que les grandes entreprises ont la possibilité d’avoir une équipe entièrement dédiée à ses potentielles Fusions-Acquisitions. Toutefois, il arrive parfois que ces entreprises disposent d’une seule équipe devant traiter toutes les problématiques liées aux Fusions-Acquisitions, aux Cessions et aux Investissements du groupe. Si vous souhaitez réaliser votre stage Fusion Acquisition dans une grande entreprise, vous pouvez viser toutes les entreprises du SBF 120 voir du SBF 250. Notez aussi que certaines grandes entreprises disposent même d’une équipe Corporate Development. Pour nos lecteurs les plus curieux, nous vous invitons à consulter notre article sur le Corporate Finance où nous avons parlé du Corporate Development. 

Exemples de grandes entreprises : Air Liquide, Vinci, Nike, Orange, etc… 

  • Les petites et moyennes entreprises (« PME ») : une PME est une entreprise qui compte moins de 250 personnes et affiche un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros ou un bilan inférieur à 43 millions d’euros. Généralement, les PME n’ont pas les capacités suffisantes pour disposer d’une équipe uniquement dédiée aux Fusions-Acquisitions. Ainsi, dans la plupart des cas, elles disposent d’un équipe polyvalente, capable de traiter différents types de sujets comme les Fusions-Acquisitions, les cessions, les investissements et parfois la stratégie. Toutefois, dans les plus grandes PME, il n’est pas impossible de rencontrer plusieurs équipes consacrées à chacune de ces thématiques.  

  • Les start-ups : une start-up est une entreprise disposant de fortes perspectives de croissance, utilisant une technologie nouvelle et nécessitant un financement important. Comme vous pouvez l’imaginer, les start-ups n’ont pas un budget suffisant pour créer une équipe M&A à proprement parlé. Dans une grande majorité des cas, l’analyste M&A d’une Start-Up est directement rattaché au CFO (Chief Financial Director / Directeur Administratif et Financier) et intervient sur toutes les problématiques qui peuvent animer le quotidien de l’entreprise (acquisition, cession, levée de fonds, partenariats stratégiques, investissements, gestion du cash, etc…). 

Exemples de start-ups : Stuart (leader européen de la livraison à la demande), Too Good To Go (application mettant en relation les individus souhaitant rachetés les invendus des restaurateurs), Blabla Car (qui a par exemple racheté Ouibus, preuve de l’activité M&A des start-ups) ou encore Backmarket (commerce d’appareils électroniques et électriques reconditionnés).  

Gardez en tête que le M&A en Corporate est légèrement différent du M&A en banque d’affaires. Nous traitons ce sujet dans le chapitre 14 de notre article sur les Fusions Acquisitions.  

Quelle rémunération pour un stage Fusion Acquisition ?  

Rémunération en stage fusion acquisition

Tout travail mérite salaire et les stagiaires ne sont pas épargnés. Il faut même savoir que les stagiaires en Fusion Acquisition sont plutôt très bien lotis. Attention toutefois à bien sélectionner votre banque d’affaires car les rémunérations varient largement en fonction de l’exposition. Nous proposons ci-dessous des fourchettes estimatives des gratifications que vous serez susceptibles d’obtenir en effectuant votre stage Fusion Acquisition dans la région île de France :  

  • Banque d’affaires Large cap : la rémunération d’un stagiaire dans une banque d’affaires Large cap sera comprise entre 1500€ et 2500€ par mois.   
  • Banque d’affaires Mid cap : la rémunération d’un stagiaire dans une banque d’affaires Mid cap sera comprise entre 1000€ et 2000€ par mois.   
  • Banque d’affaires Small cap : la rémunération d’un stagiaire dans une banque d’affaires Small cap sera comprise entre 500€ et 1500€ par mois.   
  • Grand Corporate (type SBF250) : la rémunération d’un stagiaire dans un grand Corporate sera comprise entre 800€ et 1700€ par mois.    
  • PME & Start-up : la rémunération d’un stagiaire dans une PME ou une Start-up sera comprise entre 500€ et 1400€ par mois.   

Vous souhaitez en savoir plus sur les salaires qui sont pratiqués en Fusion Acquisition ? Nous vous invitons à lire notre article Salaire M&A, disponible ICI !  

Comment chercher son stage Fusion Acquisition ?  

Chercher un stage Fusion Acquisition peut s’avérer difficile, surtout dans les plus petites structures. Dans ce chapitre, nous proposons des axes de recherches qui vous aideront à solliciter des entretiens pour des stages Fusion Acquisition : 

  • Site internet d’emplois : nous ne réinventons pas l’eau chaude pour cette première option. IndeedLinkedinJobteaser sont, à nos yeux, les meilleurs sites de recherches d’emploi. Vous pouvez aussi vous pencher sur le site spécialisé des emplois en finance eFinancialCareers.
  • Le réseau de votre école : ne nous mentons pas, nous avons tous un sentiment particulier par rapport à notre école. Il est évident que nous accorderons plus d’attention à un profil issu de notre formation plutôt qu’à un profil d’une autre école. Vous l’avez donc compris, votre établissement de formation est également un excellent axe de recherches car beaucoup d’Alumni y publient des offres de stages. En dehors de cet aspect, votre école bénéficie de partenariats qui peuvent vous permettre d’être plus facilement sélectionnés.    
  • Les sites internet des banques d’affaires : consultez les sites internet des banques d’affaires est une autre option intéressante. Elles publient généralement leurs offres directement sur leur site. Cette stratégie est vraiment payante si vous visez du Small et Mid cap car la plupart des candidats ne pensent pas à consulter les sites de ces banques d’affaires. La concurrence est donc moins féroce mais les candidatures reçues sont beaucoup plus pertinentes. En postulant directement sur le site de ces banques d’affaires, vous optimisez clairement votre recherche de stage Fusion Acquisition. C’est un axe de recherches à ne pas négliger.  

Si vous souhaitez obtenir un listing de plus de 400 établissements bancaires où postuler, c’est par ICI que cela se passe. Dans ce listing, en plus d’avoir regroupé les adresses des sites internet de tous ces établissements, nous avons classé toutes les banques d’affaires françaises par catégorie (Large cap, Mid cap, Small cap).   

  • Candidature spontanée : dans la continuité du point évoqué ci-dessus, si aucune offre n’est disponible sur le site de la banque d’affaires que vous ciblez, tentez votre chance en envoyant une candidature spontanée. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’adresse « contact » de la banque d’affaires. Lorsque nous étions autrefois étudiants, nous avions eu un certain nombre de retours positifs en postulant de cette façon. Notez que ce point s’applique principalement aux banques Small, Mid et Upper Mid cap.  

Les différentes étapes du processus de recrutement pour un stage Fusion Acquisition  

Le recrutement pour un stage Fusion Acquisition est un exercice difficile tant la concurrence est féroce et les étapes peuvent être nombreuses et complexes. Dans cette partie, nous présentons les principales étapes que vous pourrez rencontrer dans vos processus de recrutement pour un stage Fusion Acquisition :  

  • Les tests numériques : ce sont des tests que vous serez invités à passer en ligne. Ce sont des tests que vous retrouverez, quasi-exclusivement, dans les processus de recrutement de tous les Bulge Brackets. Ils se composent d’une série de questions de logique à répondre dans un temps imparti. L’important est d’obtenir le plus de bonnes réponses possibles. Toutefois, il ne faut pas confondre rapidité et précipitation. Et pour cause ! Vous serez jugés sur votre efficacité plutôt que sur le nombre de questions répondues. Autrement dit, il est préférable de répondre à 15 réponses sur 20, si vous êtes surs d’avoir 15 bonnes réponses.  
  • Les questions fit : ces questions sont un classique auquel vous n’échapperez pas dans tous les entretiens que vous aurez. La partie fit d’un entretien est le moment où vous devrez, dans un premier temps, présenter votre parcours ainsi que les différentes raisons qui vous ont poussé à faire tel ou tel choix d’orientation. Dans un second temps, les questions fit permettront au recruteur de mieux cerner votre état d’esprit, vos qualités, vos défauts ou encore vos hobbies. En clair, c’est en répondant à toutes ces questions que le recruteur pourra découvrir votre personnalité et déterminer si votre profil peut correspondre à la culture de l’entreprise. 
  • Les questions techniques : la partie technique des entretiens en Fusion Acquisition est un exercice redouté par la plupart des étudiants. Néanmoins, avec une solide préparation, ces questions ne sont pas aussi horribles qu’elles n’y paraissent. Les questions techniques visent à déterminer votre niveau global en finance d’entreprise mais également à vérifier votre capacité à raisonner. Ces questions sont généralement posées par vos futurs managers (Analysts et Associates). En effet, les entretiens avec le top management d’une banque d’affaires se résument principalement à du fit.    
  • Les Brainteasers : encore un exercice redouté par les étudiants en finance. Les questions de Brainteasers sont des questions de logiques dont le but est de vérifier votre capacité à raisonner. Ces questions ne sont généralement pas très difficiles. En effet, elles nécessitent environ 2-3 minutes de réflexion avant d’arriver à la bonne réponse. La clef de la réussite pour ce type de questions est de réfléchir à voix haute. Cela permettra au recruteur de suivre votre raisonnement mais également de cerner votre réflexion et votre capacité d’adaptation.      
  • Les Market Sizing : les questions de Market Sizing sont des questions dont la réponse vise à estimer la taille d’un marché. Le but du recruteur est d’analyser votre raisonnement, votre logique ainsi que votre calcul mental. Comme pour les Brainteasers, réfléchir à voix haute est vraiment important si vous souhaitez réussir ce type d’exercice.  

Comment se préparer aux entretiens pour un stage Fusion Acquisition ?  

Comme vous le savez, il est très important de se préparer sérieusement si vous souhaitez décrocher un stage Fusion Acquisition. Nous présentons ci-dessous les grandes thématiques à revoir pour se préparer correctement aux entretiens en Fusion Acquisition :  

  • Les tests numériques : notez que les questions sont similaires d’une banque à une autre et qu’il est donc possible de tomber plusieurs fois sur la même question ou sur des questions vraiment ressemblantes. D’où l’importance de s’entrainer sérieusement si vous désirez vraiment intégrer un Bulge Bracket. Deux organismes reconnus proposent des entrainements payants si vous souhaitez vous exercer correctement : SHL et Kenexa.    
  • Les questions fit : pas de secrets pour cette partie vieille comme le monde. Travailler la présentation orale de votre parcours, déterminer vos qualités et vos défauts ou encore réfléchir à vos hobbies sont des prérequis essentiels pour réussir la partie fit de vos entretiens.     
  • Les questions techniques : vous devrez connaitre sur le bout des doigts vos états financiers, les principales méthodes de valorisation ainsi que les différents processus de Fusion Acquisition. Vous devrez également être capable de répondre à des questions plus générales propres au monde des Fusion Acquisition (exemple : quel est l’impact d’une acquisition sur les états financiers de l’acheteur ?).  
  • Les Brainteasers & Market Sizing : il n’y a pas vraiment de préparation particulière pour les Brainteasers & Market Sizing. Plus vous répondrez à ce type de questions et plus vous serez en mesure d’y faire face convenablement le jour de l’entretien. Avec un peu de chance, la question posée lors de l’entretien sera une question à laquelle vous aurez déjà répondu lors de votre phase préparatoire.  

Vous souhaitez aller plus loin dans votre préparation ? Nous avons rédigé pour vous la Bible des entretiens en finance, un guide extrêmement complet qui vous permettra de réussir vos entretiens. Vous y trouverez toutes les questions / réponses que vous pourrez rencontrer en entretien. En résumé, la Bible des entretiens en finance, c’est plus de 100 questions techniques en finance, plus de 30 questions fit, 10 exemples de Brainteasers & Market Sizing et un business case concret de modélisation financière.  >> Cliquez ici pour découvrir la Bible des entretiens en finance que nous vous avons préparée ! <<

Qu’est-ce qu’il est attendu du Stagiaire Fusion Acquisition ?  

Comme vous le savez certainement déjà, à défaut d’être très formateur, le M&A est une branche de la finance très exigeante. Le stage Fusion Acquisition propose des missions très enrichissantes intellectuellement parlant mais qui impliquent une certaine responsabilité. En effet, les attentes en banques d’affaires sont très élevées. Nous dressons, ci-dessous, une liste non exhaustive des principales exigences qu’un stagiaire doit avoir en tête avant de commencer son stage Fusion Acquisition. Ainsi, un stagiaire doit : 

  • Faire preuve d’une grande disponibilité : les banques d’affaires sont grassement rémunérées par les clients qui les mandatent. En contrepartie, elles doivent faire preuve d’une très grande disponibilité et répondre aux exigences de ses clients. Par conséquent, vous devez avoir en tête que les horaires de votre stage Fusion Acquisition seront lourds. Concrètement, la plupart de vos journées se termineront après 20heures.  
  • Démontrer sa fiabilité : le stage Fusion Acquisition est une expérience très responsabilisante. Vos supérieurs attendront de votre part un travail de qualité sur lequel ils peuvent se baser pour les différentes négociations à venir. Vous devrez donc être fiable dans les informations que vous mobiliserez dans les documents demandés (principalement teasers et mémorandums d’investissement).    
  • Etre capable de présenter un travail clair : la clarté est une qualité qui sera, évidemment, très appréciée de vos supérieurs. Vous devrez donc vous efforcer de rendre des documents lisibles et compréhensibles de tous. Cela passe à la fois par la mise en page globale du document mais également par la rédaction du contenu.  
  • Etre très minutieux : dans la continuité du point ci-dessus sur la clarté, vous devrez faire preuve d’une grande minutie. La mise en page des documents doit être au millimètre et le contenu doit être exempte de toutes fautes d’orthographes.   
  • Savoir gérer son stress pour travailler sous la pression : les périodes de rush seront nombreuses et il faudra être capable de délivrer le travail en temps et en heures. Maitriser son stress est une énième qualité que les managers M&A attendent de leurs stagiaires.  
  • Etre multitâche : les opérations M&A sont des processus longs que vous n’aurez pas le temps de couvrir en intégralité (sauf cas exceptionnel) durant la durée de votre stage. Par conséquent, vous serez impliqués sur plusieurs deals à la fois. Le stagiaire doit donc être capable de gérer plusieurs tâches / projets à la fois. 

Faut-il avoir peur de faire un stage Fusion Acquisition ?  

La réponse est NON même si, on vous l’accorde, les exigences présentées ci-dessus peuvent impressionner.  

Néanmoins, ayez en tête que beaucoup d’étudiants (nous compris) sont passés par là. L’exigence M&A est clairement un pli à prendre. Le stage Fusion Acquisition vous permettra de développer une véritable éthique travail qui sera largement reconnue dans le monde la finance. N’oubliez pas que, certes vous travaillerez énormément, mais en contrepartie, vous aurez une courbe d’apprentissage exponentielle !    

Aussi, le stage Fusion Acquisition ne vous engage que sur une durée de 5 à 6 mois. Après ce stage, vous serez libre de faire ce que vous voudrez et vous bénéficierez d’une expérience qui vous ouvrira quasiment toutes les portes de la finance d’entreprise.  

Une énième raison de ne pas avoir peur de faire un stage Fusion Acquisition ?! Dans le chapitre suivant, en tant que professionnels du M&A, nous délivrons nos petites astuces pour vous aider à réussir votre stage Fusion Acquisition ! 

Comment réussir son stage Fusion Acquisition ?  

Dans cette avant dernière partie, nous communiquons nos conseils et astuces pour aider les étudiants à performer lors de leurs stages Fusion Acquisition :  

  • La relecture : se relire est un exercice que beaucoup d’étudiants détestent… Et pourtant ! C’est une tâche primordiale à effectuer pour tous les travaux que vous devrez rendre (et pas seulement en M&A). Cela permet d’éviter toutes les petites fautes qui peuvent venir gâcher le résultat final de votre travail et ternir l’image que le manager se fera de vous. Aussi, la relecture permet de prendre du recul par rapport aux informations renseignées mais également de vérifier la consistance des données chiffrées.  

Pour effectuer une relecture de qualité, nous recommandons :  

  • D’imprimer vos documents : cela vous permettra de déceler un grand nombre de petites erreurs auxquelles vous ne prêtiez pas attention sur votre écran d’ordinateur.  
  • Vérifier la consistance de vos données chiffrées : vérifier chacune des données chiffrées que vous avez renseignées et assurez-vous que ces données correspondent entre elles dans la globalité de votre document. Exemple : si vous indiquez un chiffre d’affaires 2020 de 10M€ en page 1, assurez que le chiffre d’affaires 2020 en page 10 soit aussi égal à 10M€.  
  • Faire attention aux détails : vous l’apprendrez certainement à vos dépens mais en Fusion Acquisition, chaque détail compte. Le degré de précision des documents est à la virgule près. Comme mentionné plus haut, les banques d’affaires sont copieusement rémunérées lors des transactions. Par conséquent, le travail rendu doit être impeccable et doit totalement correspondre aux attentes du client.  
  • Accepter la critique : ce point est parfois très difficile à faire entendre aux étudiants. Pour tous êtres humains, la critique est difficilement acceptable. Cependant, ayez en tête qu’en M&A, les gens n’ont pas le temps de faire des critiques pour le plaisir. Si ces critiques sont formulées, c’est qu’elles sont constructives et doivent vous amener à un résultat voulu. La remise en question est encore une fois, une qualité très appréciée chez les stagiaires, quel que soit le domaine d’activités ! Faire preuve de résistance vis-à-vis de votre manager à chaque fois que ce dernier vous fera une remarque est clairement une attitude à proscrire.  
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide : le temps, c’est de l’argent. Et c’est encore plus vrai en M&A ! Nous recommandons à nos stagiaires de ne pas rester bloquer plus de 45 minutes sur un sujet. Le temps est compté et vous ne pouvez clairement pas vous permettre de passer des heures à essayer de solutionner un problème.  
  • Passer correctement les « mark ups » : les mark ups ne sont, ni plus ni moins, que les commentaires / corrections demandées par votre hiérarchie sur votre travail. Pour être certain de n’oublier aucun commentaire, nous recommandons d’imprimer la version mark up de votre document et de stabiloter les mark ups au fur et à mesure que vous effectuez les modifications sur le document original. En agissant de la sorte, vous réduisez de manière considérable la probabilité d’oublier un commentaire.    
  • Une astuce pour être précis sur Powerpoint et Excel : pour vous aider à être plus efficace lors de votre stage Fusion Acquisition, nous suggérons que vous ajoutiez les raccourcis suivants à votre barre d’outils d’Accès rapide Powerpoint et Excel : Aligner les objets en haut, en bas, à droite, à gauche, au milieu et Centrer les objets. Ces raccourcis vous permettront d’aligner rapidement les objets et les textes que vous insérez dans votre présentation Powerpoint ou votre fichier Excel. En d’autres termes, ces raccourcis vous feront gagner en rapidité et en efficacité tout en délivrant des documents toujours parfaitement présentés.  

Pour les installer, il faut suivre la méthodologie suivante :  

  • Dans un premier temps, cliquez sur « Fichier » puis sur « Options » ; 
  • Une fenêtre s’ouvre, cliquez sur « Barre d’outils Accès rapide » ; 
Tuto 2 : stage en M&A
  • Sélectionner l’onglet déroulant et placez le sur « Toutes les commandes » ; 
Tuto 4 : travailler en fusion acquisition

  • Ensuite, il vous suffit simplement de chercher, dans la liste déroulante de gauche, les différents raccourcis que nous avons évoqués plus haut et de les ajouter ;  
Tuto 1 stage fusion acquisition
  • Une fois que vous avez tout ajouté, cliquez sur ok. Votre barre d’outils Accès rapide devrait ressembler à celle présente sur l’image ci-dessous.  
Tuto 3 : stage fusion acquisition

Quels débouchés pour un stage Fusion Acquisition ?  

Nous l’avons rapidement évoqué en début d’article, le Stage Fusion Acquisition vous permettra d’optimiser vos futures recherches d’emploi en finance d’entreprise. En effet, les expériences en Fusion Acquisition ont la cote auprès des recruteurs. C’est pour ainsi dire le saint graal en finance d’entreprise (avec le Private Equity, évidemment). Bref, avoir un stage Fusion Acquisition sur son CV vous ouvrira, sans nul doute, de nombreuses portes.  

Vous vous demandez certainement ce vous pourrez faire après un stage Fusion Acquisition ? Les débouchés sont multiples et il n’y a pas de parcours type. Nous proposons ci-dessous des pistes possibles après un stage en Fusion Acquisition : 

  • Vous pourrez effectuer un autre stage en Fusion Acquisition dans une banque d’affaire plus exposée. Avec un premier stage en Small cap / Mid cap, vous serez légitimes pour postuler en Upper Mid cap / Large cap.  
  • Vous pourrez envisager d’intégrer un cabinet spécialisé en évaluation financière si vous souhaitez développer une véritable expertise dans ce domaine.  
  • Vous pourrez tenter votre chance en Private Equity même si les places seront limitées.  
  • Le stage Fusion Acquisition est un prérequis indispensable pour intégrer une équipe M&A en Corporate.  
  • Si vous stagez dans une grande banque, vous aurez la chance de pouvoir accéder à d’autres divisions plus ou moins connexes comme l’ECM, le DCM, le Leveraged Finance, etc…  
  • Le stage Fusion Acquisition est une expérience très appréciée si vous souhaitez poursuivre au sein d’une Direction Financière.  
  • L’entrepreunariat est une autre piste possible où les qualités développées durant votre stage Fusion Acquisition seront recherchées.   

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre guide OFFERT :

 "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance"

Rédigé par 2 managers seniors


Tu aimeras surement les articles suivants :

Ils nous citent :

Cnews.fr, le leader français de l'actualité en continue nous cite dans son article sur la réussite d'une carrière financière.

LegaVox.fr, le site juridique de référence en France nous cite dans son article sur les juristes corporate en M&A.

CréationEntreprise.fr, le site de référence sur l'entrepreneuriat nous cite dans son article sur la maîtrise des concepts financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}