Salaire M&A : on vous révèle les rémunérations en fusion-acquisition

Le salaire M&A (Fusions – Acquisitions) est un aspect qui attire (et devrait continuer d’attirer) encore beaucoup d’entre nous vers ce métier.

Cela ne date pas d’hier !

Le M&A est l’une des branches de la finance d’entreprise qui rémunère le plus avec le Capital Investissement (Private Equity). Entre horaires inavouables et bonus affolants, le salaire M&A correspond parfaitement aux clichés que les gens ont de la finance.

Si vous avez la chance de travailler en Fusions – Acquisitions, clairement, les problèmes financiers seront loin, très loin derrière vous, surtout après quelques années d’expérience. 

Vos principales préoccupations concerneront très probablement la couleur de votre prochaine Porsche 911 turbo flambant neuve ou bien la localisation de votre prochaine résidence secondaire aux Bahamas (et on exagère à peine !). Bref, si vous souhaitez tout connaitre sur les salaires en M&A, c’est cet article que vous devez ABSOLUMENT lire !      

Salaire M&A pour rouler en Porsche
Parfait pour être à l’heure au moment de signer un deal !

La hiérarchie en banque d’affaires 

Avant de parler chiffres, nous allons d’abord parler hiérarchie ! Il est important d’aborder ce sujet en priorité car les salaires M&A varient fortement en fonction de votre séniorité. Nous listons ci-dessous, les différentes personnes que vous pourrez rencontrer dans une banque d’affaires : 

  • Les Stagiaires participent aux missions quotidiennes de la banque d’affaires et sont managés par les analystes. Ainsi, ils travaillent en étroite relation avec les analystes et exécutent les tâches qui leur sont confiées. Notez qu’il est quasiment indispensable d’effectuer plusieurs stages en M&A si vous souhaitez obtenir un poste d’analyste au sein des plus belles banques d’affaires.   
  • Les Analystes sont en charge de toute la partie « exécution » des transactions dans lesquelles la banque d’affaires sera impliquée. Rédaction de teasers & Investment Mémorandums, modélisation des valorisations financières ou encore gestion des data-rooms, les analystes sont les petites mains d’une banque d’affaires. Ce sont toutes ces tâches qui permettront aux analystes, au bout de 3 ans, d’accéder au statut d’Associate.   
  • Les Associates vont avoir pour rôle de vérifier les documents produits par les analystes et d’en apprécier la qualité. L’Associate est notamment en charge d’effectuer les calculs de valorisation en collaboration avec les analystes. C’est grâce à son expérience d’Analyste que l’Associate va être capable de superviser le travail des analystes afin que le rendu final corresponde parfaitement aux attentes du top management. L’Associate est donc plus exposé et permet de faire le lien entre les exigences des Vice-Presidents et les documents produits par les Analystes. En général, 3 années minimum en tant qu’Associate sont nécessaires pour prétendre au poste de Vice-President.  
  • Les Vice-Presidents, ou plus communément appelés « VP » (prononcé « Vipi »), ont le rôle de valider les travaux effectués par les équipes junior (Stagiaires, Analystes et Associates). Le VP a un accès direct au top management de la banque d’affaires et c’est lui qui fera appliquer les différentes demandes provenant des Directors voir des Managing Directors. C’est également lui qui sera en contact direct avec les clients. Un Vice-President n’évoluera plus comme les Analystes ou les Associates. En effet, il est rare qu’un VP passe au statut de Director en seulement 3 années d’expérience à son poste. Par ailleurs, le poste de Vice-President est déterminant pour ceux qui souhaitent accéder à un poste de Director ou de Managing Director. Il faut avoir en tête qu’il sera difficile pour un Vice-President de monter en grade s’il est trop focalisé sur l’exécution des transactions et qu’il ne développe pas suffisamment son réseau ainsi que ses qualités relationnelles & commerciales.   
  • Les Directors ont un rôle très stratégique dans une banque d’affaires car ils pilotent tout le travail qui doit être effectué par les personnes en dessous de lui. Un Director est la dernière personne qui va juger de la qualité des documents produits et qui, si besoin (autrement dit tout le temps), va demander des ajustements ou des corrections. Son rôle est crucial car c’est lui qui doit sourcer les futurs deals. La dimension commerciale sur un poste de Director est très forte car il va être, constamment, en contact avec le top management des différentes entreprises rencontrées. Aussi, ce sont les Directors qui doivent superviser toutes les étapes d’une transaction M&A et gérer les relations clients afin de pouvoir concrétiser les deals. Il est important de noter qu’un Director sera évalué sur le nombre de deals conclus plutôt que sur la qualité du travail rendu.    
  • Les Managing Directors ou « MD » (prononcé « Aime Di ») dirigent la stratégie de la banque d’affaires dans le but d’originer toujours plus de deals grâce à leur incroyable réseau (acquis après des années d’expérience dans le milieu) et de se démarquer des autres banques d’affaires concurrentes. En contact quotidien avec les directeurs d’entreprises, ils ont des connaissances sectorielles très approfondies leur permettant ainsi de sourcer de nouvelles transactions. Ce sont également eux qui interviennent dans les négociations quand celles-ci atteignent un point critique. Enfin, ils ont également une casquette de recruteurs hors-pairs car ils vont être en mesure de dénicher les meilleurs éléments pour constituer leurs équipes (vous l’avez deviné, on ne parle pas de recruter des juniors ici !). 

Savez-vous comment vous préparer aux entretiens d'embauche en finance ?


Téléchargez notre guide complet pour réussir vos entretiens en finance à coup sûr :

- les questions "fit" qu'on vous posera

- les réponses attendues

- les questions techniques

- les brain teasers


Le salaire M&A en fonction de la séniorité 

On ne vous fait pas saliver une minute de plus, on aborde ci-dessous les salaires M&A en fonction de la séniorité des différents postes. Comme les salaires M&A peuvent fortement varier d’une banque à une autre, nous proposons une fourchette estimative afin d’avoir une idée approximative des salaires pratiqués.   

  • La « gratification » d’un Stagiaire sera comprise entre 1500€ et 2500€ par mois. 
  • Le salaire M&A d’un Analyste se composera d’une partie fixe comprise entre 40k€ et 80k€ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 80k€ et 160k€ par an.    
  • La rémunération d’un Associate sera composée d’une partie fixe comprise entre 80k€ et 160k€ par an accompagnée d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 160k€ et 320k€ par an.    
  • Le salaire d’un Vice-President sera constitué d’une partie fixe comprise entre 100k€ et 200k€ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 200k€ et 400k€ par an.    
  • La rémunération d’un Director se scindera en deux parties : une partie fixe comprise entre 150k€ et 250k€ par an et une partie bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 300k€ et 500k€ par an.    
  • Enfin, le salaire d’un Managing Director se composera d’une partie fixe comprise entre 250k€ et 500k€ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 500k€ et 1M€ par an.    

Notez que le montant de votre bonus dépendra de votre production personnelle ainsi que de l’activité de la banque. Autrement dit, ne vous attendez pas à percevoir 100% de votre bonus si votre banque a sous-performé l’année précédente. En revanche, vous pouvez espérer obtenir bien plus que 100% si vous avez performé et que votre banque a enregistré un nombre record de deals ou a été capable de signer un deal monstrueux !   

Enfin, sachez aussi que les salaires en M&A que nous vous avons indiqué ci-dessus ne sont pas indépassables.

Certains banquiers d’affaires stars (on pense par exemple à Matthieu Pigasse chez Lazard ou Grégoire Chertok chez Rothschild & Co) peuvent gagner (beaucoup) plus que cela avec des revenus annuels qui peuvent dépasser les 10 M€.

Les différences de salaire M&A en fonction des banques d’affaires 

Les salaires M&A estimés ci-dessus sont des salaires auxquels vous pourrez prétendre si vous accéder aux plus grandes banques d’investissement Large cap de la place parisienne.

Il est évident que vous serez certainement moins bien rémunérés si vous optez pour une banque moins exposée. Toutefois, les disparités salariales entre Large cap et Mid cap ne sont pas aussi prononcées qu’on pourrait le croire.

En revanche, les différences de salaires entre Large cap et Small cap sont avérées. Mais ne vous en faites pas, le M&A restera un job rémunérateur même si vous choisissez une banque d’affaires de second plan (par exemple, un analyste en Mid cap peut facilement prétendre à un package annuel supérieur à 100 K€). Et surtout, les horaires vont généralement de pair avec le salaire. Ainsi, un salaire moins élevé est bien souvent synonyme d’horaires moins soutenus !   

Les différences de salaire M&A entre la banque d’affaires et les Corporates 

Vous souhaitez travailler en M&A mais le rythme effréné de la banque d’affaires ne vous attire pas plus que ça ? Le M&A en Corporate est la meilleure solution qui s’offre à vous. Le salaire M&A sera moins conséquent que dans une banque d’affaires mais au moins, vous aurez le temps de les dépenser ! 

Les plus grandes entreprises arriveront à s’aligner, à peu de choses près, sur les salaires fixes pratiqués en banque d’affaires. C’est sur les bonus que ces mêmes entreprises ne pourront pas concurrencer les banques d’affaires. En effet, les bonus en Corporate atteignent en moyenne 30% du salaire fixe (ce qui reste tout à fait honorable et bien supérieur aux bonus de nombreux postes en finance).  

Les différences de salaires M&A ailleurs dans le monde 

Dans ce passage, nous présentons des fourchettes de salaires approximatives pour celles et ceux qui souhaiteraient s’expatrier aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni.  

Salaire M&A aux Etats-Unis (notamment à New-York) 

  • La « gratification » d’un Stagiaire sera d’environ 2000$ par mois. 
  • Le salaire d’un Analyste se composera d’une partie fixe comprise entre 70k$ et 90k$ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 140k$ et 180k$ par an.    
  • La rémunération d’un Associate sera composée d’une partie fixe comprise entre 120k$ et 180k$ par an accompagnée d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 240k$ et 360k$ par an.    
  • Le salaire d’un Vice-President sera constitué d’une partie fixe comprise entre 180k$ et 250k$ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 360k$ et 500k$ par an.    
  • La rémunération d’un Director se scindera en deux parties : une partie fixe comprise entre 200k$ et 350k$ par an et une partie bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 400k$ et 700k$ par an.    
  • Enfin, le salaire d’un Managing Director se composera d’une partie fixe comprise entre 400k$ et 700k$ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 800k$ et 1,4M$ par an.    

Salaire M&A au Royaume-Uni (notamment à Londres) 

  • La « gratification » d’un Stagiaire sera d’environ 2000£ par mois. 
  • Le salaire d’un Analyste se composera d’une partie fixe comprise entre 50k£ et 70k£ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 100k£ et 140k£ par an.    
  • La rémunération d’un Associate se scindera en deux parties : une partie fixe comprise entre 70k£ et 120k£ par an accompagnée d’une partie bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 140k£ et 240k£ par an.    
  • Le salaire d’un Vice-President sera constitué d’une partie fixe comprise entre 120k£ et 160k£ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 240k£ et 320k£ par an.    
  • La rémunération d’un Director sera composée d’une partie fixe comprise entre 160k£ et 220k£ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 320k£ et 440k£ par an.    
  • Le salaire M&A d’un Managing Director se composera d’une partie fixe comprise entre 250k£ et 500k£ par an et d’un bonus pouvant aller jusqu’à 100% du salaire fixe, soit un package global entre 500k£ et 1M£ par an.    
Le guide de l'Excel

Maîtrises-tu assez Excel pour faire carrière en finance ?

Découvrez les 70 astuces incontournables pour être plus efficace sur Excel et réussir ta carrière à coup sûr

La rémunération des banques d’affaires 

Mais comment les banques d’affaires sont elles capables de payer des salaires M&A aussi mirobolants à leurs collaborateurs ?

Dans cette partie, nous répondons à cette question en vous expliquant comment une banque d’affaires se rémunère.

Afin de pouvoir proposer des salaires M&A aussi impressionnants, les banques d’affaires se rémunèrent en percevant des « success fees ».

Les success fees sont déterminés en appliquant un pourcentage sur le prix de transaction. 

Ils sont évidemment perçus si le deal se réalise. Le montant des success fees sont propres à chaque banque et résultent des négociations avec le client. Nous proposons, ci-dessous, une fourchette approximative afin de vous donner un ordre de grandeur : 

  • Pour les opérations inférieures à 10 M€ : le success fee peut être supérieur à 10% du montant de la transaction ; 
  • Pour les opérations comprises entre 10 M€ à 100 M€ : le success fee pourra varier entre 3% et 10% du montant de l’opération ; 
  • Pour les opérations dont le prix est compris entre 100 M€ et 1 Md€ : le success fee oscillera entre 1% et 3% du montant du deal ;  
  • Pour les opérations supérieures à 1 Md€ : le success fee sera généralement inférieur à 1% (ce qui représente tout de même 10 M€ au minimum…). 

Toutefois, n’allez pas penser que les banques vont proposer leurs services gratuitement si jamais le deal échoue.

En effet, elles appliquent un « upfront fee », c’est-à-dire une somme d’argent que l’entreprise qui mandate la banque doit payer avant le début de la transaction. Les upfront fees varient généralement entre 50k€ et 150k€ mais peuvent largement dépenser ces montants en fonction de la transaction envisagée.  

Pourquoi les salaires en M&A sont-ils si élevés ?  

Les salaires M&A sont aussi élevés car les success fees appliqués par les banques d’affaires sont, eux aussi, très élevés !

L’implication des équipes M&A se doit donc d’être maximale. Dans la mesure où le client (l’entreprise qu mandate la banque) paye des fees très élevés (plusieurs millions d’euros), ce dernier est en droit d’exiger ce qu’il souhaite et de pouvoir compter à n’importe quel moment sur la banque qui le conseille. 

Ainsi, les équipes M&A en banque d’affaires doivent être très flexibles et ne doivent pas compter leurs heures pour satisfaire au mieux le client. Ayez en tête que la charge de travail en banques d’affaires est vraiment conséquente, mais que le rythme devient beaucoup plus vivable lorsque vous accédez à des postes à fortes responsabilités, autrement dit à partir du grade de Vice-Président.  

Quel profil pour un poste en M&A ? 

Dans ce dernier chapitre, nous décrivons un profil type du candidat idéal pour accéder à un poste M&A. Ci-dessous, les caractéristiques de ce candidat idéal : 

  • Il ou elle est diplomé(e) d’un master en finance, obtenu au sein d’une école de commerce, d’une université ou d’une école d’ingénieur de premier rang ; 
  • Il ou elle a réalisé un ou plusieurs stages idéalement en M&A, le cas échéant en finance d’entreprise ; 
  • Il ou elle connait les principales méthodes de valorisation et dispose d’une grande culture générale en finance d’entreprise ; 
  • Il ou elle parle couramment anglais et idéalement une deuxième langue ; 
  • Il ou elle maitrise parfaitement le pack office (Excel, Powerpoint, Word). 

 N’oubliez pas que chaque profil est différent et que chacun ou chacune d’entre vous aura toutes ses chances de faire la différence en entretien. D’autant plus que le monde du recrutement évolue !

Les critères de sélection ne sont plus aussi intransigeants qu’il y a quelques années. Nombreux sont les profils issus d’écoles de second plan a avoir réussi à décrocher un stage ou un CDI en M&A !  

Gardez en tête qu’un CV reste un CV et avoir une grosse école ne fait pas tout ! Le plus important est le feeling que vous aurez en entretien avec le recruteur et votre capacité à répondre aux questions techniques. C’est la raison pour laquelle il faudra absolument avoir une préparation béton afin d’être plus que prêt en entretien !  

« The Sky is not the limit. Your mind is ! » 

Marilyn Monroe    

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre pack OFFERT :

 Le guide "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance" rédigé par 2 managers seniors

 Le guide "15 conseils pour un CV réussiet nos modèles de CV pré-construits à remplir

👍 Suivez-nous sur LinkedIn pour plus de contenu et conseils :


Tu aimeras surement les articles suivants :

VBA finance : le guide complet

VBA finance : le guide complet

Ils nous citent :

Cnews.fr, le leader français de l'actualité en continue nous cite dans son article sur la réussite d'une carrière financière.

LegaVox.fr, le site juridique de référence en France nous cite dans son article sur les juristes corporate en M&A.

CréationEntreprise.fr, le site de référence sur l'entrepreneuriat nous cite dans son article sur la maîtrise des concepts financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}