Salaire d’un auditeur : découvrez combien gagne un auditeur financier

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Salaire d’un auditeur : découvrez combien gagne un auditeur financier

L’audit est un métier qui attire énormément de jeunes diplômés et qui paye généralement très bien. Par conséquent, la plupart des étudiants et juniors se posent une question légitime : quel est le salaire d’un auditeur financier ?

L’avantage du secteur de l’audit c’est que l’évolution salariale et l’avancée de la carrière sont assez normées et prévisibles : parfait pour un junior qui ne veut pas laisser son avenir professionnel au hasard.

C’est aussi un secteur très formateur qui permet de découvrir de nombreuses entreprises et qui a la cote auprès des recruteurs. Par conséquent, il permet d’ouvrir de nombreuses portes si vous souhaitez sortir du circuit des cabinets d’audit et de nombreuses directions financières de grandes entreprises vous accueilleront à bras ouverts.

Alors sans plus attendre, découvrez quel est le salaire d’un auditeur en fonction de sa séniorité et sa ville.

Salaire d'un auditeur financier

La hiérarchie : premier critère sur le salaire d’un auditeur

Comme nous vous le disions en introduction, le salaire d’un auditeur financier est très normé et cela pour une raison très simple : les grands cabinets d’audit ont des grades hiérarchiques très précis en fonction de votre niveau d’expérience.

Cela présente des avantages et inconvénients.

Le principal inconvénient est que, quelqu’un de pressé peut se sentir limité car sauter les étapes est difficile. Par conséquent, ne vous attendez pas à diviser par deux le temps pour devenir manager même si vous êtes très ambitieux. Sauter un grade est possible mais assez rare et surtout cela n’arrive pas deux ou trois fois d’affilées.

En revanche, une organisation aussi millimétrée présente des avantages et notamment la prévisibilité de votre carrière. Vous êtes à peu près sûr de vos augmentations salariales annuelles et de vos évolutions de postes. Contrairement à d’autres entreprises et d’autres postes en corporate finance où vos augmentations et évolutions dépendront uniquement de votre aptitude à bien négocier et à saisir des opportunités. En audit, votre avenir est presque tout tracé. Dans un environnement économique aussi imprévisible que celui des dernières années, c’est un avantage certain !

Attention cependant : cette organisation hiérarchique très précise est tout de même surtout le fait des plus grands cabinets d’audit : le Big-4 -constitué de KPMG, EY (anciennement Ernest & Young), PwC et Deloitte-, mais aussi Mazars (le premier français, situé juste derrière le Big-4) ou Grant-Thorton.

Dans les cabinets de taille plus réduite, l’évolution d’une carrière sera moins normée et plus proche de ce qu’on peut retrouver dans n’importe quelle autre entreprise ou type de poste.

Avant d’aborder la problématique du salaire d’un auditeur financier, voici donc les différents grades qu’on trouve dans les grands cabinets d’audit, du plus junior au plus senior :

  • Stagiaire / Alternant : c’est la porte d’entrée dans le métier d’audit, alors si vous souhaitez faire carrière dans ce secteur, sautez sur ces offres.
  • Auditeur Junior : pendant 1 an. Poste occupé à la sortie de votre école de commerce, d’ingénieur ou de l’université. Vous réalisez les tâches confiées par les seniors. Le but pendant cette première année est de vous familiariser avec le métier et l’organisation.
  • Auditeur (grade parfois appelé associate en anglais) : poste occupé pendant 2 ans, découpé en Auditeur 1 et Auditeur 2. Comme les juniors, vous réalisez les tâches confiées par les seniors et managers. Vous êtes sensé avoir intégré l’organisation du travail et par conséquent, vous vous familiarisez maintenant avec la technique financière et comptable.
  • Auditeur Senior : poste occupé pendant 3 ans, découpé en Senior 1, Senior 2 et Senior 3. Vous devenez un pilier des missions qui vous sont confiées. Vous réalisez la majeure partie des analyses et des rendus qui seront faits au client. Vous êtes parfaitement à l’aise avec la technique.
  • Manager : poste occupé pendant au moins 3 ans, découpé en Manager 1, Manager 2 et Manager 3. Vous gérez des équipes. Vos tâches commencent sérieusement à s’éloigner de la production des analyses et vous faites de plus en plus de supervision des auditeurs.
  • Senior Manager : c’est le dernier poste avant de devenir associé pour ceux qui décrocheront ce graal. Le Senior Manager gère des équipes assez importantes, des dossiers complexes et certaines relations commerciales avec les clients. Vous ne réalisez plus du tout d’analyses, vous êtes dans la supervision des missions et la vérification du travail avant le rendu au client.
  • Associé (appelé partner en anglais, à ne pas confondre avec associate) : le saint graal, il détient des parts dans le cabinet. Devenir associé ne dépendra pas que de vos connaissances techniques mais surtout de votre capacité à développer l’activité du cabinet, c’est-à-dire décrocher de nouveaux clients. L’associé doit donc avoir fait ses preuves aussi bien dans la technique financière et comptable mais aussi comme manager et commercial. Dans la plupart des dossiers qu’il gère, il n’intervient que pour superviser et valider le travail des collaborateurs et ne procède plus aux analyses et travaux comptables eux-mêmes : c’est un dirigeant d’entreprise.

En audit, vous êtes évalué chaque année par vos supérieurs afin de passer au grade suivant. De Junior à Manager, il est rare de ne pas être promu : on considère que 90% des collaborateurs passent au grade supérieur. Si vous démontrez un professionnalisme exemplaire, vous pourrez même envisager de sauter un grade, mais cela reste rare.

Pour devenir Senior Manager, il faudra commencer à démontrer votre expertise, votre capacité à superviser des équipes, organiser les missions et avoir un excellent relationnel avec les clients.

Enfin, seule une petite partie des Seniors Managers deviennent effectivement associés.

Le salaire d’un auditeur financier en fonction de la séniorité

Comment vous avez pu le constater, les grades au sein des grand cabinets d’audit sont très précis. Par conséquent, la grille et l’évolution salariale sont aussi assez prévisibles.

Le salaire d’un auditeur financier dépendra majoritairement de votre grade et de votre école.

Voici une indication de fourchette du salaire d’un auditeur dans un grand cabinet à Paris en fonction de ces deux critères :

  • Salaire d’un stagiaire en audit : entre 1 200€ et 1 500€ par mois.
  • Salaire d’un auditeur junior : entre 36 000€ et 40 000€ par an suivant votre école.
  • Salaire d’un auditeur : entre 40 000€ et 50 000€ par an suivant votre école et votre grade (auditeur 1, 2 ou 3).
  • Salaire d’un auditeur senior : entre 45 000€ et 60 000€ par an suivant votre grade (senior 1, 2 ou 3).
  • Salaire d’un manager : entre 60 000 et 80 000€ par an suivant votre grade (manager 1, 2 ou 3).
  • Salaire d’un senior manager : entre 80 000€ et 120 000€ par an.
  • Salaire d’un associé : 150 000€ et plus par an.

Comme vous pouvez le voir, le salaire d’un auditeur, surtout les premières années, dépend beaucoup de votre diplôme. Un diplômé d’HEC sera mieux payé qu’un diplômé de Kedge. Nous ne faisons pas de jugement de valeur ici, c’est simplement un état des faits objectif sur qu’il se passe dans les cabinets. Cet écart a tendance à se combler au fur et à mesure de l’évolution de votre carrière en fonction de vos résultats professionnels.

Enfin, sachez que le salaire d’un auditeur associé, le plus haut grade dans un cabinet, n’est pas simplement constitué de la rémunération fixe mais aussi d’une part des résultats du cabinet. Les autres grades peuvent aussi avoir des primes mais ici les montants sont plus aléatoires donc nous ne pouvons pas les aborder.

Les différences de salaire d’un auditeur en fonction des cabinets

Comme dans n’importe quel autre métier, vous pouvez vous douter que le salaire d’un auditeur financier va aussi dépendre de votre cabinet, de sa taille et de son prestige.

Les plus grands cabinets, à savoir les Big-4 et Mazars, seront ceux qui paieront le mieux : ce sont les salaires que nous vous avons indiqué dans la grille salariale ci-dessus.

Si vous souhaitez connaitre les salaires des cabinets plus petits, vous pouvez retirer aux salaires que nous vous indiquions dans la partie précédente :

  • environ 5% pour un cabinet de taille moyenne ;
  • environ 10% pour les cabinets de petite taille.

Les salaires d’un auditeur financier suivant la géographie

Les salaires d’un auditeur en France

Exactement comme la taille du cabinet, la ville dans laquelle vous exercerez influencera énormément votre salaire d’auditeur financier.

Comme vous pouvez vous en douter, le salaire pour un auditeur le plus élevé se trouve à… Paris. Il s’agit tout simplement de la grille salariale que nous vous avons indiqué précédemment, qui correspondait au salaire d’un auditeur financier dans un grand cabinet à Paris suivant son grade de séniorité. 

Ailleurs en France, les salaires ont tendance à décroitre avec la taille de la ville. Voici quelques indices de salaire d’un auditeur dans d’autres villes en France :

  • Villes de grande taille hors Paris (Lyon, Marseille, Bordeaux ou Lille) : -5% à -10% par rapport aux salaires parisiens.
  • Villes intermédiaires (Nantes, Strasbourg, Monpellier ou Nice) : -10% à -15% par rapport à Paris
  • Villes plus petites : -15% à -20% par rapport à Paris.

Les salaires d’un auditeur à l’étranger

Si vous décidez de vous expatrier, sachez que le salaire d’un auditeur à l’étranger peut être aussi très intéressant et constituer une bonne solution pour s’installer dans un autre pays. Pour des raisons pratiques, les salaires ci-dessous sont ceux des grands cabinets du Big-4 :

  • Londres : concernant les jeunes diplômés, le salaire d’un auditeur financier se situe généralement vers les 30 000£ par an. Il grimpe ensuite à 45 000 – 50 000£ les 5 années suivantes. Pour gravir les échelons, vous devrez cependant passer la certification ACA (Association of Chartered Accountants). Les salaires augmentent ensuite graduellement jusqu’à 80 000£ par an pour un Senior Manager puis plus de 100 000£ pour les associés (partners en anglais).
  • New York : à New York, le salaire d’un auditeur financier en début de carrière a tendance à être plus élevé, avec environ 60 000$ par an pour un jeune diplômé. Attention cependant, le coût de la vie à New York est extrêmement élevé. Les salaires augmentent continuellement comme dans toutes les villes jusqu’à atteindre 120 000 à 150 000$ par an pour un senior manager et plus de 200 000$ pour un associé.
  • Singapour : à Singapour, les salaires sont plus ou moins équivalents à ce qu’on retrouve à Paris avec une rémunération d’entrée de carrière d’environ 37 000 à 40 000$. Les augmentations annuelles peuvent être plus intéressantes si vous montrez une bonne qualité de travail et de motivation pour atteindre 65 000$ par an arrivé au grade de senior.

Globalement, vous pouvez retenir que dans les principales capitales et centres d’affaires du monde, les salaires des auditeurs sont assez similaires, contrairement à d’autres métiers comme les banquiers M&A qui peuvent réellement obtenir des rémunérations stratosphériques en partant à Londres ou New York par rapport à Paris.

En quoi consiste exactement le job d’auditeur financier ?

Le métier d’un auditeur financier consiste avant tout à valider la fiabilité des comptes d’une entreprise.

C’est un métier très financier et comptable dans lequel vous devez être capable de comprendre l’activité d’une entreprise pour vérifier le bon respect des règles comptables qui doivent s’y appliquer.

C’est le travail des auditeurs qui va donc permettre de créer la confiance entre les entreprises qui publient leurs résultats et les analystes financiers et investisseurs qui les décryptent en sachant qu’ils ne sont pas falsifiés.

Le travail d’un auditeur peut donc s’exercer au moment des clôtures comptables régulières des entreprises (à la fin de chaque trimestre ou semestre généralement) mais aussi à des moments importants de la vie d’une entreprise : au moment d’une levée de fonds, d’une acquisition ou d’une fusion par exemple, pour que chaque potentiel investisseur puisse avoir confiance dans les chiffres mis à sa disposition.

Le point final d’une mission est généralement la signature des comptes par un commissaire aux comptes (abrégé en “CaC” dans le monde professionnel). Ce détail a son importance car généralement, pour gravir les derniers échelons d’un cabinet d’audit, et plus particulièrement, pour devenir associé, il sera nécessaire d’avoir validé tous les diplômes pour être expert-comptable et commissaire aux comptes, sinon vous ne pourrez pas certifier les comptes de vos clients.

Enfin, sachez que les auditeurs se spécialisent généralement dans un secteur économique au fil de leur carrière. En effet, chaque secteur ayant ses spécificités (par exemple le secteur bancaire n’a rien à voir avec l’industrie), on demande à un manager ou un associé de connaitre sur le bout des doigts les problématiques de ses clients. Par conséquent, au long de sa carrière, il est nécessaire de se spécialiser dans quelques secteurs que l’on connaitra in fine parfaitement plutôt que de rester trop généraliste sans connaitre les subtilités de l’activité de ses clients.

Quel profil pour décrocher un poste d’auditeur financier ?

Si vous souhaitez devenir auditeur, notamment pour profiter de salaires très intéressants, mais aussi parce que ce sont des métiers passionnants, sachez que plusieurs portes d’entrées s’offrent à vous.

La voie royale pour intégrer un cabinet d’audit est de faire une école de commerce, et si possible de passer le DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion).

Mais si vous ne faites pas d’école de commerce, rien n’est perdu. Pas d’inquiétude !

Il est aussi tout à fait possible de devenir auditeur en étant en école d’ingénieur, à condition de suivre des cours de finance dans votre cursus pour ne pas devoir découvrir les bases de la finance et de la comptabilité une fois mis devant vos premières missions.

L’université est également un excellent moyen d’intégrer les métiers de l’audit à condition de vous diriger vers une licence et un master de comptabilité et de finance.

Sachez que, quelle que soit la voie que vous choisirez, le passage du DSCG sera à un moment ou un autre une condition nécessaire pour continuer de gravir les échelons.

Enfin, il est vital de passer par la case « stage en audit » pour trouver ensuite un premier CDI dans ses métiers, car la plupart du temps, les offres de jobs demandent d’être passé par là pour être embauché.

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre guide OFFERT :

 "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance"

Rédigé par 2 managers seniors


Tu aimeras surement les articles suivants :

Ils nous citent :

Cnews.fr, le leader français de l'actualité en continue nous cite dans son article sur la réussite d'une carrière financière.

LegaVox.fr, le site juridique de référence en France nous cite dans son article sur les juristes corporate en M&A.

CréationEntreprise.fr, le site de référence sur l'entrepreneuriat nous cite dans son article sur la maîtrise des concepts financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}