Brain teaser : le guide pour réussir en entretien

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Brain teaser : le guide pour réussir en entretien

Le brain teaser est un exercice terriblement redouté par la plupart des étudiants qui passent des entretiens en finance. Et pour cause ! Une grande majorité des étudiants ne sont pas préparés aux questions de brain teasers. Certains ignorent même complètement la notion de « Brain teaser ». En même temps, nous ne pouvons pas leur en vouloir car le brain teaser n’est pas du tout mentionné / enseigné dans l’enseignement supérieur. Nous pouvons alors comprendre facilement les visages effarés des étudiants en entretien lorsque nous leur posons une question du style : « quel est l’angle formé par les aiguilles de votre montre lorsqu’il est 15h15 ? ». Car oui… la réponse n’est pas zéro !

Pour autant, les questions de type brain teaser ne sont pas difficiles. En effet, lors d’un entretien, vous n’aurez pas le temps de pondre une thèse pour répondre à un brain teaser. Par conséquent, il faut garder en tête que la réponse est simple à trouver. En bref, si vous êtes arrivés sur cet article, c’est que vous souhaitez en savoir plus sur le brain teaser. Et ça tombe bien car l’équipe The Big Win vous a concocté un article complet et simple à lire sur le brain teaser !

C’est grâce à cet article que vous disposerez de toutes les informations nécessaires pour répondre correctement aux questions de brain teaser lors de vos futurs entretiens !  

Réussir le brain teaser

Qu’est-ce qu’un brain teaser ?  

Commençons par le commencement ! Qu’est-ce qu’un brain teaser ? Le brain teaser est une question de logique posée aux candidats lors d’un entretien d’embauche. En bref, le brain teaser est un petit casse-tête auquel vous devrez faire preuve de logique et de réflexion pour trouver la bonne réponse.    

En clair, le brain teaser prend la forme d’une énigme que vous devez résoudre. De taille plus ou moins longue, les questions de type brain teaser peuvent être diverses et variées ! En voici un exemple :  

A la boulangerie, vous achetez un croissant et une baguette pour la somme de 1,10€. Le croissant coûte 1 euros de PLUS que la baguette. Combien coûte la baguette ?  

Les brain teasers paraissent toujours simples au premier abord. Néanmoins, ils comportent toujours un petit piège que vous devrez éviter. A cette question, si vous pensez que la baguette coûte 10 centimes d’euros, désolé de vous apprendre que vous êtes tombés dans le panneau. En effet, si la baguette coûte 10 centimes d’euros, cela veut dire que le croissant coûte 1,10 euros (puisqu’il coûte « 1 euros » de PLUS que la baguette) aboutissant à une dépense totale de 1,20 euros. La bonne réponse était 5 centimes d’euros. Une baguette à 5 centimes d’euros et un croissant à 1,05 euros nous donnent bien une dépense totale de 1,10 euros.  

La question que vous pouvez vous poser : pourquoi les recruteurs posent ils des questions de type brain teaser ? La réponse est simple. Ils souhaitent simplement mesurer certaines de vos qualités comme par exemple : votre capacité à résoudre un problème inattendu, votre logique, votre réflexion, etc… Ne vous inquiétez pas, nous communiquons plus tard toutes nos astuces et conseils pour répondre facilement aux questions de brain teaser.  

Dans quels entretiens sont posées les questions de brain teaser ?  

Les brain teasers peuvent être proposés dans n’importe quel entretien en finance. Tout dépendra du parcours du recruteur et de son humeur. C’est la raison pour laquelle il nous semble judicieux de se préparer sérieusement aux brain teasers lorsque vous avez des entretiens à passer, que ce soit pour un stage ou un contrat à durée indéterminée.  

Cependant, il faut bien admettre qu’en fonction du métier auquel vous postulez, les chances d’avoir une ou plusieurs questions de brain teasers seront plus ou moins élevées. Vous trouverez donc ci-dessous une liste des principaux métiers de la finance où nous avons indiqué le niveau de probabilité d’être confronté au brain teaser. La liste est bien évidemment indicative car nous ne pouvons pas savoir avec certitude si le recruteur va vous poser ou non une question de brain teaser. Néanmoins, vous saurez à quoi vous attendre en postulant à tel ou tel poste.   

  • Analyse financière : peu probable – la probabilité d’avoir une question de brain teaser en postulant dans les grandes directions financières nous semble relativement faible. 
  • Analyse crédit : peu probable – comme pour l’analyse financière, le brain teaser n’est pas une question spécialement récurrente en analyse crédit. 
  • Analyse risques : peu probable – comme pour les deux métiers précédents, les chances d’avoir une question de brain teaser lors d’un entretien en analyse risques nous semblent faibles.  
  • Contrôle de gestion : peu probable / probable – le brain teaser est peu probable dans un entretien pour du contrôle de gestion en Corporate. Toutefois, si vous postulez dans un cabinet de conseil de type big four par exemple (KPMG, EY, PWC, Deloitte), il est possible de tomber sur une question de brain teaser.  
  • Audit : peu probable / probable – Même constat que pour le contrôle de gestion. En Corporate ou en institutions financières (banques / assurances), le brain teaser est très peu abordé à l’entretien. En cabinet de conseil, les chances d’avoir un brain teaser à l’entretien sont plus élevées.  
  • Investissement : probable – dans les métiers de l’investissement en Corporate, il est assez probable d’avoir une question de brain teaser lors d’un entretien. Le profil de votre recruteur aura une influence notable selon nous. Si ce dernier est passé par de la banque d’affaires ou du conseil, le brain teaser nous semble inévitable. A l’inverse, si cette personne a plutôt fait carrière en Corporate, les probablités sont relativement moins élevées.  
  • Transaction Services : fortement probable – voie royale dans les cabinets conseils, il est fort probable de tomber sur un cas de brain teaser lorsque vous postulerez en TS.  
  • Financement de projet : fortement probable – idem pour le financement de project.  
  • Corporate Development : fortement probable – n’oubliez jamais qu’une équipe Corporate Development est souvent formée par des anciens banquiers d’affaires. Par conséquent, les chances de devoir répondre à une question de brain teaser sont très élevées.   
  • Fusions-Acquisitions : quasi inévitable – en banque d’affaires, et notamment en M&A, les brain teasers sont légion. Ce constat est d’autant plus avéré si vous postulez dans des grandes banques.     
  • Capital Investissement : quasi inévitable – même chose pour le Private Equity. Le passage par la case brain teaser est quasiment incontournable si vous souhaitez travailler dans un fonds d’investissement un jour !  

Les différents types de brain teasers 

Il faut savoir qu’il existe une infinité de brain teasers possibles et qu’il est très difficile de les classer dans des catégories bien définies. Toutefois, nous arrivons à distinguer deux très grandes catégories de brain teasers :  

  • Les brain teasers « mathématiques » : nous appelons les brain teasers « mathématiques » ceux dont la réponse s’obtient par la résolution d’une équation. Dans ce type de brain teasers, il faudra savoir synthétiser le problème en une équation à résoudre.  
  • Les brain teasers « logiques » : les brain teasers « logiques » sont des brain teasers quelconques qui ne nécessitent pas spécialement de résoudre une équation pour trouver la bonne réponse. Dans ce type de cas, il faudra simplement faire preuve d’une bonne logique pour répondre correctement.  

Comment répondre correctement à un brain teaser « mathématique » ?  

Comme nous l’avons évoqué ci-dessous, pour répondre correctement à un brain teaser, il faut savoir poser le problème sous forme d’équation ! Plus facile à dire qu’à faire nous direz-vous, et vous avez raison. Néanmoins, c’est un pli à prendre. Une fois que vous saurez poser un problème sous forme d’équation, vous serez en mesure de solutionner une grande majorité des brain teasers.  

Pour vous montrer comment faire, nous reprenons l’exemple du croissant et de la baguette. Pour rappel, vous achetez un croissant et une baguette pour la somme de 1,10€. Le croissant coûte 1 euros de PLUS que la baguette. Combien coûte la baguette ? L’équation et la solution ci-dessous :  

  • Pour poser notre problème sous forme d’équation, nous supposons que « a » représente le croissant et « b » la baguette. Ainsi, notre problème se résume grâce à l’équation suivante : « a + b = 1,1 euros » ce qui veut dire « le prix de notre croissant additionné au prix de notre baguette nous donne un total de 1,1 euros ».  
  • Nous savons que le croissant coûte 1 euros DE PLUS que la baguette. Par conséquent, le « a » de notre équation peut être résumé de la manière suivante « a = b + 1 » ce qui veut dire « le prix du croissant est égal au prix de la baguette + 1 euros ».  
  • Maintenant que nous avons exprimé d’une autre manière le prix de notre croissant, nous pouvons l’insérer dans notre formule initiale. Ainsi, notre formule passe de « a + b = 1,1 euros » à « b + 1 + b = 1,1 euros » soit « 2b + 1 = 1,1 euros ».  
  • A ce stade, il ne nous reste plus qu’à résoudre l’équation pour déterminer le prix de la baquette. « 2b + 1 = 1,1 euros » devient « 2b = 0,1 euros » et donc « b = 0,05 euros ».  
  • Comme notre croissant coûte 1 euro de PLUS que la baguette, nous savons que ce dernier coute 1,05 euros. Au final, le prix de la baguette et du croissant nous donnent bien un total de 1,10 euros.  

Comment faire face aux brain teasers qui ne nécessitent pas une équation ?   

Malheureusement, il n’y a pas vraiment de solution miracle à proprement parler. Seule votre logique sera là pour vous aider. En revanche, et c’est un point que nous abordons plus tard dans cet article, plus vous vous entrainerez à répondre à des questions de type brain teaser et plus vous serez en mesure de faire face aux questions les plus inattendues ! Vous pouvez également essayer de poser le brain teaser sur papier. Parfois, en visualisant le problème de manière physique, la solution nous apparait plus facilement !  

Nos meilleurs conseils pour réussir les questions de brain teaser ?  

Maintenant que nous avons délivré nos différentes méthodes pour s’en sortir efficacement des brain teasers, nous communiquons désormais nos meilleurs conseils en entretien ! C’est en suivant ces conseils à la lettre que vous augmenterez de manière considérable vos chances de répondre correctement au brain teaser en entretien.  

  • Réfléchissez simplement : plus facile à dire qu’à faire encore une fois. Néanmoins, essayez vraiment de réfléchir simplement au problème posé car la réponse est toujours très facile à trouver. Comme nous l’avons dit, en entretien, vous n’aurez pas le temps de faire un exposé sur la problématique posée. Par conséquent, cela veut dire que la réponse à trouver n’est pas si difficile que ça !  
  • Dressez votre équation sur papier : pour les brain teasers que vous pourrez résoudre par une équation, il nous semble plus efficace de la résoudre sur papier. Pour les équations les plus simples, vous pourrez les faire de tête. Néanmoins, sur papier, vous éviterez considérablement les probabilités de faire des erreurs.   
  • Vérifiez vos calculs : la plupart des étudiants n’aime pas se relire et pourtant, c’est ce qui fait la différence entre un bon étudiant et un étudiant excellent. Nous recommandons vivement de vérifier vos calculs et vos résultats avant de communiquer votre réponse finale au recruteur. A titre d’exemple, dans le dernier point de notre méthodologie, nous avons bien vérifié la consistance de notre résultat en l’appliquant à notre équation initiale. En déterminant que notre baguette coûte 5 centimes d’euros et notre croissant 1,05 euros, nous obtenons bien les 1,1 euros mentionnés dans l’énoncé du brain teaser. Par conséquent, nous pouvons communiquer notre résultat au recruteur avec confiance. Cette prise de recul vous fera marquer de précieux points sur l’entretien dans sa globalité en plus de vous certifier d’avoir la bonne réponse au brain teaser.  
  • Pratiquez : plus vous résoudrez de brain teasers, plus vous serez bons à ça. C’est logique. Le brain teaser est finalement un exercice comme un autre qui requiert un certain entrainement avant d’exceller. Qui plus est, les questions de brain teasers se ressemblent un peu toutes finalement. Plus vous vous entrainerez dans ce domaine, et plus vous aurez de chances soit de tomber sur un brain teaser qui nécessite la même réflexion qu’un brain teaser auquel vous aurez déjà répondu, soit sur exactement le même brain teaser. En résumé, la pratique sera votre meilleur allié, et de loin, pour répondre avec brio aux questions de type brain teaser !  

Brain teaser : les pires erreurs à éviter !  

Par extension au chapitre précédent, nous dressons les principales erreurs à éviter lors d’un brain teaser.  

  • Ne pas poser le problème sous forme d’équation : c’est, selon nous, la pire erreur à éviter. Ne pas poser le brain teaser sous forme d’équation augmentera grandement vos chances de vous tromper. Comme nous l’avons, les brain teasers comportent toujours un petit piège qui va induire en erreur 90% des étudiants. Parfois, il vaut mieux prendre son temps avant de répondre plutôt que d’essayer de donner la bonne réponse le plus rapidement possible, surtout pour un brain teaser. En effet, vous donnerez l’image d’une personne réfléchie et consciencieuse, qui ne se précipite pas avant de répondre à une question.  
  • Ne pas écrire son raisonnement : encore une fois, ce point n’est que le pendant d’un de nos conseils. Ne pas écrire son raisonnement, c’est prendre le risque de faire une erreur bête et donc de rater une question de brain teaser. Prendre le temps d’écrire son raisonnement sur papier prendra au maximum une minute de plus rapport au candidat qui ne le fait pas. Néanmoins, vos chances d’arriver à la bonne réponse seront décuplées et vous pouvez nous faire confiance là-dessus. Encore une fois, le brain teaser n’est pas une question de rapidité. C’est un exercice de réflexion où vous brillerez par la manière dont vous trouverez la bonne réponse plutôt que par la rapidité avec laquelle vous fournissez cette dernière.  

Quelques exemples simples de brain teasers 

Dans ce chapitre, nous donnons deux autres exemples de brain teasers avec les bonnes réponses à apporter. Pour celles et ceux qui veulent se challenger, nous communiquons dans un premier temps que les énoncés :  

  • Dans une pièce dépourvue de fenêtres, vous avez trois lampes dont les trois interrupteurs sont en dehors de cette pièce. Comment faites-vous pour déterminer quel interrupteur active quelle lampe en n’entrant qu’une seule fois dans cette pièce ?  
  • Nous supposons un groupe de 20 banquiers d’affaires. 65% portent un costume gris, 75% portent une chemise grise, 85% portent une cravate grise et 95% portent des chaussures grises. Quel est le pourcentage minimum de banquiers qui ne portent QUE des vêtements de couleur grise ?  

Dans la seconde partie de cet article, nous communiquons les réponses qu’il fallait avoir pour répondre correctement à ces brain teasers !  

  • Dans une pièce dépourvue de fenêtres, vous avez trois lampes dont les trois interrupteurs sont en dehors de cette pièce. Comment faites-vous pour déterminer quel interrupteur active quelle lampe en n’entrant qu’une seule fois dans cette pièce ?  

Avant d’entrer la pièce, vous activez les interrupteurs 1 et 2. Vous attendez quelques minutes avant de rentrer. Au bout de 10 minutes, vous désactivez l’interrupteur 2 et vous entrez dans la pièce. En entrant dans la pièce, une seule lampe est allumée et nous savons qu’elle correspond à l’interrupteur 1. Pour déterminer les deux interrupteurs restants, vous n’avez qu’à toucher les ampoules de chaque lampe. La lampe chaude correspondra à l’interrupteur 2 tandis que la lampe froide correspondra à l’interrupteur 3.  

  • Nous supposons un groupe de 50 banquiers d’affaires. 65% portent un costume gris, 75% portent une chemise grise, 85% portent une cravate grise et 95% portent des chaussures grises. Quel est le nombre minimum de banquiers qui ne portent QUE des vêtements de couleur grise ? 

Pour trouver la réponse à cette question, il faut prendre le problème à l’envers. Ainsi, nous savons que 35% des banquiers ne portent pas de costume gris, 25% ne portent pas de chemise grise, 15% ne portent pas une cravate grise et 5% ne porte pas des chaussures grises. En additionnant tous ces pourcentages, nous pouvons dire que 80% des banquiers ne portent pas QUE des vêtements gris. En conclusion, seulement 20% des banquiers sont habillés intégralement en gris, soit 10 banquiers.   

Quelle est la différence entre les questions de market sizing et les brainteasers ?  

Les questions de market sizing se différencient des brain teasers car ce ne sont pas des énigmes à résoudre. En effet, les market sizing sont des questions dont le but est de vous faire estimer la taille d’un marché dans le but de répondre à une problématique précise. Ces questions auront pour objectif de vérifier votre capacité à tenir un raisonnement ainsi qu’à faire face à un évènement inattendu.  

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre guide OFFERT :

 "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance"

Rédigé par 2 managers seniors


Tu aimeras surement les articles suivants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}