Le salaire d’un contrôleur de gestion : guide complet

  • Home
  • /
  • Blog
  • /
  • Le salaire d’un contrôleur de gestion : guide complet

Qui n’a jamais eu envie de connaitre le salaire d’un métier avant même de le pratiquer ? Tout le monde (ou presque…) ! Le salaire d’un contrôleur de gestion n’y échappe pas. D’autant plus que la finance est un secteur reconnu pour les salaires pratiqués. Néanmoins, le salaire d’un contrôleur de gestion reste un sujet encore assez obscur dans la tête des étudiants qui aspirent un jour à devenir contrôleur de gestion. Qui plus est, trouver des informations claires et précises sur le salaire d’un contrôleur de gestion est une tâche assez difficile surtout pour un étudiant.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y a un véritable tabou en France par rapport aux salaires. Et c’est bien dommage car il nous semble légitime de savoir à quel salaire s’attendre d’un métier que nous souhaitons exercer.

C’est la raison pour laquelle l’équipe The Big Win a décidé de rédiger un article complet sur le salaire d’un contrôleur de gestion. Forts de nos expériences professionnelles et de notre réseau, nous sommes aujourd’hui en mesure de vous proposer des fourchettes estimatives concrètes concernant le salaire d’un contrôleur de gestion.

En clair, vous l’avez compris, pour celles et ceux qui souhaitent connaitre le salaire d’un contrôleur de gestion avant de se lancer dans le vif du sujet, cet article est fait pour vous !

La grille de salaire d'un contrôleur de gestion

Qu’est-ce qu’un contrôleur de gestion ?

Avant de définir le salaire d’un contrôleur de gestion, il nous semble primordial de déterminer ce qu’est un contrôleur de gestion dans une entreprise.

Le contrôleur de gestion occupe un rôle clef dans une organisation professionnelle. En effet, il sera chargé d’évaluer les performances opérationnelles d’une entreprise. De manière concrète, il assurera le suivi financier de l’activité d’une entreprise. Il sera donc tenu de réaliser des reportings d’activités ainsi que des tableaux de bord. Son rôle principal sera d’analyser les principales tendances qui se dessinent et de proposer les bonnes conclusions à son manager. Le contrôleur de gestion sera donc amené à calculer et analyser des ratios d’analyses clefs qui permettront d’appuyer son argumentaire mais également, à terme, d’impacter la stratégie de l’entreprise.

Comme vous pouvez vous en douter, le secteur d’activité de l’entreprise aura un impact énorme sur le quotidien d’un contrôleur de gestion. A ce titre, un contrôleur de gestion chez Orange analysera des données complètement différentes d’un contrôleur de gestion chez Renault. Vous l’aurez donc compris, le métier de contrôleur de gestion peut être pratiqué dans de nombreuses organisations différentes et le salaire d’un contrôleur de gestion sera logiquement différent d’une organisation à une autre.

Les différents types de contrôleur de gestion

Lorsque le salaire d’un contrôleur de gestion est abordé, il nous semble nécessaire de différencier les différents types de contrôleur de gestion. Car comme nous l’avons dit précédemment, le métier d’un contrôleur de gestion est complètement différent d’une activité à une autre. Nous distinguons principalement trois grandes catégories de contrôleur de gestion :

  • Le contrôleur de gestion en Corporate : dans le terme « Corporate », nous excluons toutes les entreprises financières (banque et assurance) et les entreprises de conseils. Ainsi, lorsque nous évoquerons le salaire d’un contrôleur de gestion en Corporate, nous ferons principalement référence à toutes ces entreprises dont l’activité n’est pas comprise dans les activités mentionnées ci-dessus. Quelques exemples d’entreprises dites « Corporate » : Total, EDF, Renault, LVMH, Nestlé, Nike, Orange, etc…
  • Le contrôleur de gestion en institutions financières : en employant le terme « institutions financières », nous faisons ici référence aux entreprises du secteur banque et assurance. Par conséquent, lorsque nous mentionnerons le salaire d’un contrôleur de gestion en institutions financières, nous ferons référence à des entreprises comme :
  • Le contrôleur de gestion en conseil : par « conseil », nous faisons cette fois-ci référence aux contrôleurs de gestion dans les grandes entreprises d’audit et de conseil financiers. En effet, certaines entreprises passent par des entreprises de conseil pour leurs activités liées au contrôle de gestion. Ainsi, lorsque nous aborderons le salaire d’un contrôleur de gestion en conseil, nous penserons principalement aux entreprises comme par exemple, Accenture, Mazars, KPMG, etc…

La hiérarchie, critère principal du salaire d’un contrôle de gestion

Désolé, nous faisons durer le suspense mais il nous semble judicieux de vous présenter les différents niveaux hiérarchiques d’une équipe contrôle de gestion avant de vous en présenter tous les niveaux de rémunérations.

  • Contrôleur de gestion junior / contrôleur de gestion (0 à 4 ans d’expérience) : le contrôleur de gestion aura pour mission de produire les supports d’analyses et les présentations financières demandées par ses managers. Par conséquent, son rôle sera vraiment d’exécuter les principales tâches de l’équipe. Ce rôle de « petites mains » ne doit pas être méprisé car il ne faut pas oublier que c’est en forgeant que nous devenons forgerons ! Il faut commencer par des postes de « petites mains » avant de pouvoir prétendre à des métiers à grandes responsabilités.

Il faut également avoir en tête qu’un contrôleur de gestion sera considéré comme « junior » pendant 2-3 ans en fonction des profils et des entreprises. Il deviendra ensuite contrôleur de gestion et pourra prétendre au statut de contrôleur de gestion senior après 3-4 ans d’expérience.

  • Contrôleur de gestion senior (4 à 7 ans d’expérience) : le rôle de contrôleur de gestion senior sera à mi-chemin entre l’exécution et le management. En effet, il disposera de l’expérience nécessaire pour répondre avec précision aux attentes du management et d’orienter les contrôleurs de gestion junior dans cette direction. Il aura également un rôle de référant auprès des juniors qui rencontrent des problèmes plus ou moins techniques. C’est après environ 2-3 ans en tant que senior qu’un contrôleur de gestion pourra devenir manager.
  • Manager du contrôle de gestion : c’est seulement après environ 7 années d’expérience réussie qu’un contrôleur de gestion pourra accéder à un poste de manager. Son rôle principal est de conduire son équipe vers les objectifs fixés par le directeur du contrôle de gestion. Il doit savoir gérer les principales problématiques rencontrées par l’équipe mais également assurer le développement de ses subordonnés. Grâce à sa longue expérience, il a la capacité d’intervenir sur les problématiques techniques les plus complexes. Le manager du contrôle de gestion commencera à avoir une proximité avec les principaux directeurs de son entreprise.   

La suite logique pour un manager du contrôle de gestion est de devenir directeur du contrôle de gestion. Il nous semble nécessaire de cumuler au total 10 à 15 années d’expérience avant d’accéder à ce statut. Néanmoins, tout dépend des opportunités de chacun mais également des caractéristiques de l’entreprise elle-même (c’est-à-dire sa taille, sa culture, etc…).

  • Directeur du contrôle de gestion : le directeur du contrôle de gestion est le trait d’union entre le top management et son équipe. Son job est de répondre et appliquer les directives demandées mais aussi d’être proactif dans l’apport de nouvelles solutions et / ou sujets d’analyses. Inutile de vous rappeler qu’il sera également responsable des livrables produits par son équipe. 

Le salaire d’un contrôleur de gestion en Corporate

Nous avons assez fait durer le suspense. C’est dans ce chapitre que nous dévoilons enfin le salaire d’un contrôleur de gestion en fonction des différents niveaux séniorités. Nous allons d’abord nous focaliser sur le salaire d’un contrôleur de gestion en Corporate. Comme les salaires peuvent fortement varier d’une entreprise à une autre, nous proposons des fourchettes estimatives afin de vous permettre d’avoir une idée approximative des salaires pratiqués en contrôle de gestion.

  • La « gratification » d’un Stagiaire sera comprise entre 700€ et 1300€ par mois.
  • Le salaire d’un Contrôleur de gestion Junior / Contrôleur de gestion se scindera en deux parties : une première partie fixe comprise entre 35k€ et 45k€ par an et une seconde partie bonus qui pourra avoisiner les 10% du salaire fixe pour les plus chanceux, soit une enveloppe globale annuelle comprise entre 40k€ et 50k€.  
  • La rémunération d’un Contrôleur de gestion senior sera plus logiquement plus élevée que celle d’un contrôleur de gestion. Ainsi, sa rémunération annuelle fixe oscillera entre 50k€ et 60k€. Le bonus annuel pourra aller jusqu’à 15% du salaire fixe, ce qui permettra d’atteindre un package global aux alentours des 55k€ et 60k€ par an.  
  • Le salaire d’un Manager du contrôle de gestion se composera d’un fixe compris entre 60k€ et 80k€ par an et d’un bonus pouvant correspondre jusqu’à 20% du salaire fixe. Ainsi, le manager du contrôle de gestion aura une rémunération globale annuelle comprise entre 70k€ et 100k€ par an.  
  • Comme pour tous les postes précédents, l’enveloppe annuelle d’un Directeur du contrôle de gestion se décomposera en deux parties : une première partie fixe comprise entre 80k€ et 120k€ par an et une seconde partie bonus pouvant aller jusqu’à 50% du salaire fixe. Autrement dit, le directeur du contrôle de gestion empochera entre 120k€ et 180k€ par an.  

Le salaire d’un contrôleur de gestion en institutions financières

Concernant le salaire d’un contrôleur de gestion en institutions financières, les salaires sont légèrement plus élevés que pour le salaire d’un contrôleur de gestion en Corporate. En effet, les banques et les assurances sont connues pour être très lucratives.

  • La « gratification » d’un Stagiaire sera comprise entre 850€ et 1600€ par mois.
  • Le salaire d’un Contrôleur de gestion Junior / Contrôleur de gestion se composera d’une partie fixe comprise entre 40k€ et 50k€ par an et d’une partie variable pouvant aller jusqu’à 10% du salaire fixe, soit une rémunération annuelle oscillant entre 45k€ et 55k€.  
  • La rémunération fixe d’un Contrôleur de gestion senior pourra être comprise entre 55k€ et 65k€. La partie variable quant à elle, pourra correspondre jusqu’à 15% de la rémunération fixe. Ainsi, la rémunération totale d’un contrôleur de gestion senior atteindra les 60k€ 75k€ par an.  
  • Le Manager du contrôle de gestion percevra une rémunération annuelle fixe comprise entre 70k€ et 90k€ par an ainsi qu’un bonus annuel pouvant atteindre jusqu’à 20% du salaire fixe. Sa rémunération globale sera donc de l’ordre des 85k€ et 110k€ par an.  
  • Le Directeur du contrôle de gestion sera, bien évidemment, le mieux rémunéré de l’équipe. Il percevra un salaire annuel fixe compris entre 90k€ et 140k€ par an et un bonus pouvant atteindre 50% de son salaire fixe. Le package global du directeur du contrôle de gestion se situera donc entre 135k€ et 200k€ par an.  

Le salaire d’un contrôleur de gestion en conseil

Le salaire d’un contrôleur de gestion en conseil sera du même ordre que le salaire d’un contrôleur de gestion en institutions financières. En effet, les cabinets de conseil sont également connus pour être rémunérateurs mais demandent en contrepartie un investissement personnel plus élevé. Il n’est d’ailleurs pas impossible que le salaire d’un contrôleur de gestion en conseil soit plus élevé encore que le salaire d’un contrôleur de gestion en institutions financières. Tout dépend, encore une fois, du profil du candidat, de son expérience, de la politique de l’entreprise, etc… Notez que dans la plupart des entreprises de conseil, il n’y a pas vraiment de bonus, ce qui est compensé par un fixe plus élevé. Nous proposerons uniquement des fourchettes estimatives globales.

  • La « gratification » d’un Stagiaire sera comprise entre 850€ et 1600€ par mois.
  • Le salaire d’un Contrôleur de gestion junior / Contrôleur de gestion oscillera entre 40k€ et 55k€.  
  • La rémunération d’un Contrôleur de gestion senior pourra être comprise entre 55k€ et 75k€.
  • Le Manager du contrôle de gestion pourra percevoir un salaire annuel allant de 80k€ jusqu’à 110k€.  
  • Enfin, le Directeur du contrôle de gestion recevra un salaire global annuel compris entre 130k€ et 200k€ par an.  

Quel profil pour un poste de contrôleur de gestion ?

Le salaire d’un contrôleur de gestion vous a mis l’eau à la bouche et vous souhaitez vous orienter dans cette direction ? Pas de soucis ! Nous décrivons ci-dessous le portrait-robot du candidat idéal pour accéder à un poste de contrôleur de gestion :

  • Il ou elle est issue d’une école de commerce ou d’une université, idéalement de premier rang ;
  • Il ou elle a réalisé un ou plusieurs stages en contrôle de gestion, audit ou finance d’entreprise ;
  • Il ou elle dispose de solides connaissances en comptabilité et finance d’entreprise ;
  • Il ou elle parle couramment anglais et idéalement une deuxième langue ;
  • Il ou elle maitrise parfaitement le pack office (Excel, Powerpoint, Word).

Il est important pour nous de rappeler que chaque profil est différent et que chaque profil dispose des mêmes chances en entretien de décrocher le poste. Surtout que le monde du recrutement et les mentalités évoluent. En effet, les recruteurs ont de plus en plus tendance à chercher une personnalité plutôt qu’une école ou une expérience. Même si ces derniers seront des atouts de choix dans une candidature, il ne faut pas se reposer uniquement sur ça. Et pour cause, le feeling en entretien est une composante importante sinon la plus importante lors d’un recrutement. La décision du recruteur reposera à 90% sur votre personnalité et votre capacité à répondre aux questions posées. D’où l’importance d’avoir une solide préparation aux entretiens !

La raison d'être de The Big Win est de vous offrir des articles, conseils et explications pour réussir votre carrière en finance :

  • Trouver les meilleurs stages
  • Décrocher les meilleurs jobs
  • Performer mieux que vos collègues à votre poste

Téléchargez votre guide OFFERT :

 "Les 5 secrets pour réussir sa carrière en finance"

Rédigé par 2 managers seniors


Tu aimeras surement les articles suivants :

Ils nous citent :

Cnews.fr, le leader français de l'actualité en continue nous cite dans son article sur la réussite d'une carrière financière.

LegaVox.fr, le site juridique de référence en France nous cite dans son article sur les juristes corporate en M&A.

CréationEntreprise.fr, le site de référence sur l'entrepreneuriat nous cite dans son article sur la maîtrise des concepts financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}